L’Acsel et la Caisse des dépôts nous révèlent un constat alarmant qui montre un fléchissement de la confiance des français dans l’économique numérique. Cette étude réalisée en février dernier indique que les citoyens font de moins en moins confiance aux administrations, au commerce électronique ainsi qu’aux réseaux sociaux. Moins de un français sur trois accorde sa confiance aux sites administratifs (29%), aux labels de confiance des sites marchands (28%) et à la politique de confidentialité des réseaux sociaux (28%). De plus, 65% des cyberacheteurs sur mobile estiment que l’achat sur cet outil représente le même niveau que sur PC. La perte du mobile et l’interception des communications étant les principales appréhensions.
Cette diminution de confiance est due à une vie numérique de plus en plus complexe qui génère de nouveaux problèmes. En moyenne, nous possédons en France 16 comptes numériques et 38% des internautes possèdent plus de 5 mots de passe différents.