You are currently viewing Ubisoft retire The Crew des plateformes : le problème de la dématérialisation des jeux-vidéo

Le jeu vidéo connaît une constante évolution, au même titre que les consoles de jeu. Après avoir connu une vraie explosion suite à la pandémie COVID-19, le jeu-vidéo devient de plus en plus dématérialisé : on achète de moins en moins de jeux physiques avec CD et de plus en plus de jeux dématérialisés.

Le SELL (syndicat des éditeurs de logiciels de loisirs) indiquait, dans son bilan 2023, que 72% des jeux sont achetés en format physique avec CD en France, avec une part de 28% (en croissance continue cependant) pour le format dématérialisé. Cependant, même si vous achetez un jeu en physique, il faut désormais prendre en compte le fait que l’installation de ces jeux sur les consoles passe de plus en plus souvent (et récemment, c’est le cas pour la grande majorité des jeux) par une mise à jour en ligne, et c’est sans compter sur les patchs day one qui sont des patchs ayant lieu dès la sortie du jeu… car les jeux ne sont plus terminé avant leur sortie pour la grande majorité ( un exemple récent est celui de Cyberpunk 2077 sans aucun patch : une hype folle pour un jeu non fini). De plus, de plus en plus de jeux nécessitent une connexion permanente pour jouer : de Need for Speed à Diablo IV, sans connexion, pas de jeu.

Reposes en paix, The Crew

Crédit : ubisoft

Ubisoft a, le 14 décembre 2023, annoncé le retrait du jeu-vidéo de course sorti en 2014 The Crew des plateformes, en annonçant la fermeture de ses serveurs le 1er Avril 2024. Ce jour-ci, les utilisateurs ont donc vu le jeu qu’ils ont acheté disparaître de leur bibliothèque : ils n’y ont plus du tout accès et les serveurs sont fermés : le jeu ne sera plus jamais jouable.

Quelques jours avant le retrait (trois jours pour être exact) du jeu des plateformes de vente (et non pas des bibliothèques de jeu), Ubisoft a étrangement appliqué des promotions sur le dernier opus de la série : “The Crew Motorfest” ; promotion qui laisse sous-entendre que le studio souhaiterait simplement vendre plus de copies de leur nouveau jeu.

D’ailleurs, une partie des joueurs réclame actuellement d’Ubisoft qu’ils activent la fonction hors-ligne du jeu, présente selon dans le code depuis le lancement de The Crew et qui leur permettrait de continuer à jouer au jeu chez eux après la désactivation des serveurs.

Ubisoft, sans jamais écouter leur fanbase (comme à leur habitude depuis des années), ont décidé de poursuivre sur la révocation des licences des utilisateurs…

Crédit : ubisoft

Énormément de questions se posent donc : quid du patrimoine culturel du jeu-vidéo ? les éditeurs de jeux-vidéos devraient-ils avoir un tel pouvoir ?

On voit donc ici le vrai problème de la dématérialisation du jeu-vidéo et de l’omniprésence des services en ligne dans ceux-ci : les studios peuvent, dès qu’ils le veulent, enterrer le patrimoine culturel du jeu-vidéo mais surtout voler de l’argent aux clients ayant par exemple dépensé leur argent dans des microtransactions en plus du jeu lui-même. Imaginez la fermeture et la suppression de Steam : qu’adviendrait-il de tous nos jeux-vidéo achetés et de tous les achats effectués ? Seraient-ils migrés vers une autre plateforme ou seraient-ils simplement supprimés définitivement pour chaque utilisateur en devant être ré-achetés ?

Le jeu-vidéo doit être l’un des seuls domaines dans lequel l’acheteur ne possède pas son produit même des années après ; il serait temps de changer cela.

Sources :

https://www.pcgamer.com/games/racing/ubisoft-is-stripping-peoples-licences-for-the-crew-weeks-after-its-shutdown-nearly-squandering-hopes-of-private-servers-and-acting-as-a-stark-reminder-of-how-volatile-digital-ownership-is/

https://kotaku.com/the-crew-delisted-ubisoft-servers-xbox-pc-ps4-1851101053

https://www.gamekult.com/actualite/the-crew-pourquoi-la-disparition-du-jeu-d-ubisoft-n-est-qu-un-symptome-d-un-mal-plus-profond-3050858217.html

https://www.jeuxvideo.com/news/1835226/sans-aucun-avertissement-prealable-ubisoft-retire-ce-jeu-des-plates-formes-il-deviendra-bientot-injouable.html

 

A propos de Nicolas DOS SANTOS

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.