Les réseaux sociaux sont des outils qui facilitent énormément l’utilisation et le stockage des données. Les plateformes de  réseaux sociaux (Facebook, Twitter, Instagram…) jouent un  rôle majeur en assurant la connectivité entre les personnes.  

Ces derniers deviennent de plus en plus une source  d’information. En effet, ils engendrent de nombreux avantages, mais en même temps, un problème sévère a affecté ces outils.  

Que renferme le problème des fausses informations ? Et comment affecte-t-il la  crédibilité de ces réseaux ? 

  • Le problème des « Fake News »

     

Les “Fake News” ont toujours existé, mais malheureusement les réseaux sociaux ont mené à sa  croissance et ont augmenté leur impact sur l’opinion publique.  

N’importe qui peut inventer une fausse information et la partager sur les plateformes de réseaux sociaux. Par la suite, cette fausse information sera propagée partout à cause du manque de contrôle d’information.  

La plupart des plateformes n’avaient pas considéré sérieusement ce problème, mais ceci n’est plus  possible car son effet sur l’opinion publique et les industries laisse une trace importante qu’ils ne peuvent plus ignorer.  

  • Les réseaux sociaux : une nouvelle arme internationale

     

Les fausses informations ont connu leur moment de gloire durant plusieurs évènements, dont  l’élection présidentielle des États-Unis. Leur but dans ce cas était politique et a beaucoup affecté les résultats des élections. « Cambridge Analytica » s’est révélé être le facteur principal à l’abus  de l’utilisation des informations durant cette période.  

En plus, durant la crise sanitaire du COVID-19, on a fait face à une grande importante de fausses informations médicales sur ce virus encore inconnu. C’est ce qui aurait d’une façon ou d’une autre  contribué à la propagation de la peur et de l’angoisse du virus tout autour du globe. Beaucoup de  personnes ont profité de cette crise exceptionnelle pour partager de fausses informations médicales sur ce virus sans toutefois présenter des preuves scientifiques.  

Les fausses informations peuvent aussi toucher les entreprises. En effet, lorsqu’une fausse  information vise une entreprise multinationale, elle peut nuire sur sa réputation et éventuellement leur action. Par exemple, PepsiCo a été la victime d’une telle attaque, et le cours de leur action a baissé de 5,2%.

Une fois diffusées sur les réseaux sociaux, les « Fake News » ont un impact énorme. 

Comment éviter la diffusion de Fake News 

Normalement la publication sur les réseaux sociaux est gratuite. De ce fait, il n’est pas possible de  contrôler ce que les personnes publient. Par contre, on pourrait contrôler le contenu de ces  informations.  

Dans le cas où des fausses informations se propagent, nous devrions réagir immédiatement afin de  minimiser leur impact. Pour y arriver, il faudrait y répondre avec des preuves qui soutiennent notre  réponse. Ceci aiderait à identifier la source et peut-être même avertir le public sur son contenu  douteux afin de combattre ce problème.  

Face à ce problème, le 22 décembre 2018, une loi relative à la lutte contre la manipulation de l’information en France a attribué au Conseil supérieur de l’audiovisuel  (CSA) plusieurs compétences venant combattre les enjeux pour la démocratie face à au numérique. À titre d’exemples, le CSA peut non seulement contrôler les informations qui sont diffusées à la télévision, mais celles aussi sur l’internet ! De plus, il a la capacité de transmettre des recommandations aux opérateurs  de plateformes afin d’améliorer la lutte contre la diffusion des fausses informations.

 

  • Conclusion

     

Le rôle des réseaux sociaux s’avère crucial dans la vie du public. C’est la raison pour laquelle il  faudrait réduire les « Fake News » afin de bénéficier au maximum des avantages des réseaux sociaux.  

Il est évident que le problème des « Fake News » engendre des conséquences sur la politique, la  médecine et n’importe quelle industrie visée. 

Par Sherine Oueidat

A propos de Sherine Oueidat