Une cyberattaque aux conséquences désastreuses pour le géant du jeu vidéo Rockstar Games

L’industrie du jeu vidéo a connu un séisme d’une ampleur sans précédent au mois de septembre dernier. Le studio de développement de jeux vidéo « Rockstar Games » a été victime d’une fuite de données par un hacker. Ce dernier a partagé sur les réseaux sociaux des informations confidentielles concernant « Grand Theft…

0 commentaire

Marcus Hutchins : hacker éthique ou malveillant ?

Célèbre pour avoir mis un coup d’arrêt au non moins connu rançongiciel Wannacry, Marcus Hutchins, citoyen britannique de 23 ans, a été arrêté le 2 août dernier lors d’une conférence sur la cybersécurité à Las Vegas. Que lui reproche-t-on ? Selon le FBI, le jeune homme aurait eu un passé douteux…

Commentaires fermés sur Marcus Hutchins : hacker éthique ou malveillant ?

Le Bug Bounty: un business 3.0 ?

Démocratisé par le magazine Newsweek en 1983, la pertinence du terme « hacker » est aujourd’hui remise en cause. Du pirate informatique hollywoodien aux white hats, grey hats et black hats en passant par les hacktivists, le microcosme du hacking a démontré plus d’une fois son hétéroclisme. Alors que certains sont occupés…

Commentaires fermés sur Le Bug Bounty: un business 3.0 ?

Domino’s Pizza victime d’un cyber « Braquage à l’italienne »

Ce début d’année est riche en vol de données mais un cap a maintenant été franchi. Les hackers réclament en contrepartie des données clients dérobées une rançon de 30,000 €. La réponse du géant américain de la pizza ne s’est pas faite attendre.
Image 1
La cyberextorsion est en hausse depuis quelques années. Les hackers piratent les systèmes informatiques des entreprises comme Domino’s Pizza, mais également des banques (Dexia en 2012) pour voler des données et ensuite réclamer une rançon. (suite…)

Commentaires fermés sur Domino’s Pizza victime d’un cyber « Braquage à l’italienne »

Bloquer les radars routiers par injection SQL

Des hackers ont mis au point une technique très simple pour déjouer la vigilance des radars routiers, grâce à une injection SQL.
Cette fois-ci, pas de procédure très compliquée, nécessitant d’être un génie de l’informatique ou de posséder du matériel de pointe. La technique mise au point par les hackers revient aux sources : du papier, un stylo et du scotch.
voiture-sql-description
Les hackers se sont souvenus que les solutions les plus simples sont toujours les meilleures et ont mis au point une attaque permettant de déjouer la vigilance des radars routiers français. Il suffit d’assembler des bouts de papier scotchés au pare-chocs sur lesquels on inscrit une injection SQL. (suite…)

Commentaires fermés sur Bloquer les radars routiers par injection SQL

Des centaines de pirates informatiques réunis à Québec pour le Hackfest

Les 8 et 9 novembre derniers, un nombre considérable de pirates informatiques, parmi les meilleurs d’Amérique du Nord, se sont réunis à Québec dans le cadre d’un salon, appelé le Hackfest. Cet événement comprend deux jours de  formation et de conférences. La première journée s’adresse à un public curieux de la sécurité informatique et la deuxième à un public qui s’intéresse aux détails techniques de la sécurité. Ces deux journées finissent par une soirée de jeu pour pirater légalement un système informatique mis en place par l’équipe du Hackfest.

pirateCet  événement, qui en est à sa  5ème édition, regroupe quelques centaines de professionnels québécois et nord-américains de la sécurité informatique. L’objectif est de faire la promotion d’une bonne gestion de la sécurité informatique de l’entreprise, mais aussi d’attirer les passionnés de la sécurité informatique qui ont entre 25 et 35 ans, des étudiants, ainsi que de jeunes professionnels pour échanger sur les dernières tendances en cybersécurité. Ces passionnés spécialistes de la sécurité des réseaux montent des attaques, de manière légale, pour vérifier la sécurité d’un système et proposer des moyens de corriger d’éventuelles failles.

Le salon a recensé des invités un peu particuliers, des agents d’agences de renseignement, comme l’organisme responsable de la surveillance des télécommunications et des écoutes téléphoniques aux États-Unis (NSA), ainsi que le centre de sécurité des télécommunications du Canada (CSTC). Le but de leur présence est de recruter les meilleurs hackers. D’ailleurs une vingtaine de participants ont pu échanger avec les représentants de ces agences. (suite…)

1 commentaire