You are currently viewing Youtube vs Europe : la future affaire Hanff

Connaissez-vous les adblockers ? Ce sont des extensions pouvant être installées sur votre navigateur web qui ajouteront ou modifieront votre façon de surfer sur la toile. Par exemple, l’extension Terms of service vous permet de savoir si un site internet respecte votre vie privée, et quelles intrusions à votre vie personnelle le site a mit en place. Youtube, lui, est classé E : c’est un site dangereux pour vos données personnelles car même votre curseur est tracké.

Adblock, une extension rêvée

Adblock est une extension de navigateur. Son but est simple : enlever toutes les publicités que vous pourriez rencontrer sur le web. Par exemple, sur Youtube, vous ne verrez ni pubs sur le site, ni avant les vidéos ! C’est donc une extension très utile, car elle contre la pratique des publicités visées.

Youtube, toujours plus d’argent

Youtube gagne des revenus grâce à ces publicités visées. Le problème est que, pour cela, ils collectent en masse vos données personnelles pour les revendre. De plus, Youtube propose un abonnement payant qui vous permet de regarder ou d’écouter des vidéos en arrière-plan, de les enregistrer, et de ne pas avoir de pubs.

Cependant, cette pratique des pubs est devenue abusive : on retrouve de plus en plus de pubs, de plus en plus longues, qu’on peut de moins en moins passer : c’est une pratique qui n’a pour but que de leur donner de l’argent au détriment du confort et du bien-être des utilisateurs, et on se rapproche dangereusement de la télévision, plateforme de média à laquelle Youtube voulait faire face.

L’interdiction d’utiliser Adblock

En octobre 2023, si vous êtes allé sur Youtube avec un adblocker, vous avez sûrement reçu la notification suivante :

Youtube a donc bloqué les Adblockeurs… le but ? Faire passer les utilisateurs sur le plan prenium. Le problème : en même temps, Youtube a augmenté le prix de son plan prenium (de 11.99 à 12.99).

Mais comment Youtube peut-il savoir ? Le début de l’affaire Hanff ?

Alexander Hanff, expert de la protection des données provenant d’Irlande, a porté plainte auprès de la Commission Irlandaise sur la protection des données (DPC) contre Youtube. Sa raison ? Le moyen qu’utilise Youtube pour tracker les adblockers est très intrusif. Pour lui, cette approche est frauduleuse. En effet, il semblerait que le script utilisé par Youtube fonctionne similairement à un spyware : un moyen de surveiller les utilisateurs. Le problème est qu’il est déployé sans consentement préalable, et même sans qu’on le sache, avec le seul but d’intercepter l’utilisation d’adblock et de surveiller notre comportement sur le site. Il cite notamment l’article 5.3 de l’ePrivacy Act : il faut au moins un consentement de l’utilisateur.

Quid des sanctions ?

LA sanction probable, si Youtube est considéré comme coupable, serait une amende de plusieurs millions d’euros. Espérons que la sanction sera forte, pour éviter ces violations de notre vie privée.

Youtube et les autres

Hanff a aussi déposé une plainte à l’encontre de Meta. Affaire à suivre ?

« Je me bats depuis près de deux décennies pour une meilleure protection de la vie privée et des droits à la protection des données. Si YouTube continue de penser qu’il peut déployer des logiciels espions pour nos appareils, je les supprimerai également » Alexander Hanff.

Sources :

https://www.theregister.com/2023/11/11/meta_youtube_criminal_charges/

https://eur-lex.europa.eu/legal-content/FR/ALL/?uri=CELEX%3A32002L0058

https://www.numerama.com/pop-culture/1525798-la-repression-de-youtube-contre-les-adblockers-alarme-les-internautes.html

https://tosdr.org/en/service/274

 

 

 

A propos de Nicolas DOS SANTOS

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.