• Auteur/autrice de la publication :
  • Commentaires de la publication :0 commentaire
  • Temps de lecture :6 min de lecture
  • Post category:Digital divide
You are currently viewing Le rôle de la cryptographie quantique dans IRIS² : renforcer la sécurité spatiale européenne

Le besoin d’une infrastructure spatiale européenne souveraine est devenu impérieux, notamment pour assurer la connectivité hautement sécurisée dans les zones reculées et peu peuplées du continent.  Afin de répondre à ces besoins, l’Union européenne (UE) a lancé un projet ambitieux nommé IRIS² ; « Infrastructure de Résilience et d’Interconnexion Sécurisée par Satellites de l’Europe ». Ce projet vise à établir une constellation satellitaire souveraine pour garantir la sécurité et la connectivité de l’Europe, sans dépendre de solutions étrangères.

IRIS² vise à répondre à cette demande en fournissant un accès garanti à des services de connectivité hautement sécurisés et souverains, notamment pour les communications militaires et gouvernementales. Il s’inscrit également dans la transition numérique de l’UE et sa stratégie « Global Gateway ».

Au cœur de cette infrastructure se trouve la cryptographie quantique, une technologie révolutionnaire offrant des niveaux de sécurité inégalés.  Elle sera même intégrée à l’EuroQCI (European Quantum Communication Infrastructure), une initiative lancée en 2019 réunissant les pays de l’UE. Cette collaboration permettra d’intégrer des systèmes quantiques dans les infrastructures de communication existantes, renforçant ainsi la cybersécurité de l’UE.

Au demeurant, il semblerait pertinent de comprendre la cryptographie quantique afin de constater son importance dans le cadre de la stratégie de l’UE, particulièrement en matière de cybersécurité.

La cryptographie quantique et ses avantages

En principe, dans la cryptographie classique, nous utilisons des algorithmes mathématiques complexes pour créer des clés de chiffrement et déchiffrement. Ces clés sont générées à partir de combinaisons mathématiques difficiles à résoudre, même pour les ordinateurs les plus puissants.

Cependant, avec l’évolution de la puissance de calcul des ordinateurs, ces algorithmes pourraient être éventuellement cassés, rendant les communications vulnérables.

À cet effet, il pourrait être intéressant de recourir à des alternatives afin de contourner ce problème. Dans cet optique, l’utilisation de la cryptographie quantique pourrait être l’une des solutions envisageables.

Effectivement, c’est une technique de cryptographie qui utilise les principes de la mécanique quantique pour garantir la sécurité des communications. Contrairement à la cryptographie classique, qui se base sur des algorithmes mathématiques, elle s’appuie sur les lois fondamentales de la physique quantique pour sécuriser les échanges d’informations.

Cette base physique rend la cryptographie quantique intrinsèquement sécurisée contre certaines attaques potentielles.

Elle garantit surtout l’inviolabilité des échanges en transmettant des qubits générés aléatoirement.

En effet, l’interception d’une clé quantique par un tiers ne peut pas se faire sans perturber l’état quantique des particules utilisées pour générer cette clé, ce qui serait immédiatement détecté par les parties communicantes. C’est le fondement du principe d’incertitude d’Heisenberg qui rend impossible de mesurer l’état quantique d’une particule sans perturber cet état.

En outre, la duplication de la clé est également plus complexe. Le théorème de non-clonage quantique entrave toute tentative de duplication. L’attaqueur ne peut pas fidèlement copier un état quantique.

Ainsi, l’utilisation de la cryptographie quantique présente plusieurs avantages significatifs. Tout d’abord, elle assure une sécurité absolue des communications. De plus, elle offre une méthode de distribution de clés sécurisée, permettant l’échange de clés privées entre les parties sans risque d’interception.

Donc, en exploitant des phénomènes quantiques la cryptographie quantique assure une sécurité accrue face aux avancées technologiques, offrant ainsi une protection robuste aux communications d’IRIS².

L’emploi de la quantique dans ce domaine peut néanmoins être effectué à travers différents types de cryptographie conceptualisés et développés depuis le 20ème siècle. Nous connaissons parmis d’autre la QKD.

Cas d’usage de la cryptographie quantique : la distribution quantique de clé (QKD)

La distribution quantique de clé (QKD), conceptualisée pour la première fois en 1984 par Charles H. Bennett et Gilles Brassard, représente l’un des types de cryptographie quantique les plus courants.

Cette méthode n’est pas généralement utilisée pour chiffrer les données sécurisées elles-mêmes, mais plutôt pour effectuer un échange de clés sécurisé entre deux parties en créant une clé privée partagée qui peut à son tour être utilisée pour les méthodes de chiffrement à clé symétrique traditionnelles.

Malgré les défis pratiques, tels que la dégradation des photons sur de longues distances, des avancées récentes ont permis d’étendre la portée de la QKD à des continents entiers, renforçant ainsi la sécurité des communications.

Vers une Souveraineté Numérique Renforcée

En intégrant la cryptographie quantique à IRIS², l’UE renforce sa souveraineté numérique et sa sécurité spatiale. Cette technologie révolutionnaire garantit la sécurité des communications dans un monde où la cybersécurité est devenue essentielle. En combinant l’expertise du secteur public et du secteur privé, l’UE se positionne à l’avant-garde de la sécurité des données et de la connectivité spatiale.

 

Sources :

https://defence-industry-space.ec.europa.eu/eu-space-policy/iris2_en

https://www.lembarque.com/article/un-consortium-dindustriels-sur-les-rangs-pour-batir-la-future-constellation-satellitaire-europeenne-iris2

https://eur-lex.europa.eu/FR/legal-content/summary/eu-secure-connectivity-programme-2023-2027.html

https://digital-strategy.ec.europa.eu/fr/policies/european-quantum-communication-infrastructure-euroqci

https://www.cea.fr/comprendre/Pages/nouvelles-technologies/essentiel-sur-cryptographie-et-communication-quantiques.aspx

https://www.ibm.com/fr-fr/topics/quantum-cryptography

https://blogs.manageengine.com/fr/2023/03/18/limpact-de-linformatique-quantique-sur-la-cryptographie.html

Images :

https://www.clubic.com/esa/actualite-454653-avec-la-cryptographie-quantique-depuis-l-orbite-l-espoir-de-communications-indechiffrables.html

https://lejournal.cnrs.fr/articles/la-cryptographie-face-a-la-menace-quantique

A propos de Carla Majed

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.