L’essor du marketing participatif

Le marketing participatif est le fait de faire participer les consommateurs à donner leur avis ou à les impliquer dans l’élaboration d’un produit ou d’un service pour que ceux-ci correspondent plus à leurs attentes. On peut aussi l’appeler le Crowdsourcing.

Le marketing participatif s’appuie sur les réseaux sociaux et permet aux marques d’interagir avec beaucoup de ses consommateurs et sont autant d’outils qui permettent de relayer des informations et d’échanger. Les marques sont donc en contact permanent avec les consommateurs. L’idée est que plus les consommateurs sont sollicités plus ils se sentiront investis et développeront une relation unique avec la marque.

Les marques peuvent demander l’avis des consommateurs sur la couleur d’un packaging, concernant un slogan ou un nouveau logo. De nombreuses villes françaises ont laissé les habitants choisir la couleur de leur prochain Tramway par exemple. Le Football Club de Nantes a également sondé ses supporters qui ont été plus de 50 000 à voter pour le design des nouvelles tribunes de son stade.

Même les grandes firmes internationales s’y mettent et impliquent les consommateurs. On peut prendre l’exemple de la marque Adidas. La marque a mis en place la possibilité de créer le troisième maillot officiel d’une équipe professionnelle pour la saison 2017/2018, à travers la plateforme numérique « Adidas Creator Studio ». Il était donc possible pour les fans de créer le maillot qu’ils souhaiteraient que leur équipe porte. Une fois créé, il a été soumis aux votes des membres et finalement un groupe de stars légendaires de chaque équipe a désigné le meilleur maillot pour chaque équipe. Les maillots sélectionnés ont été commercialisés et évidemment portés tout au long de la saison par les équipes.

L’autre exemple est Nike, la marque à la virgule, qui en 2017 pour célébrer leur fameux Air Max Day a offert l’opportunité à 12 « RevolutionAIRS » de ré-imaginer la Air Max. Par la suite les fans pouvaient voter pour leur concept qui représentait pour eux le futur de la Air Max. Le vainqueur a été Sean Wotherspoon qui a vu sa paire être modélisée et commercialisée en 2018. En 2016, Nike avait déjà sollicité ses fans pour un vote dans lequel ils devaient sélectionner la paire mythique qu’ils voulaient voir ressortir. Cette année, le concept a été réutilisé et comme à chaque fois, un peu modifié puisque les fans pouvaient voter pour la paire qu’ils estimaient le plus représenter des villes comme Paris, New York ou Londres.

Pour finir, le marketing participatif peut prendre la forme du Crowdfunding. En effet, les consommateurs ne veulent plus se limiter à simplement donner leur avis. Ils peuvent participer au financement de projets qui leurs ont plu à travers plusieurs sites. Le but est d’aider au développement de certains projets qui sont en besoin de financement.

Le marketing participatif peut être très utile pour les marques déjà bien installées sur le marché comme pour les projets qui ne sont pas encore matérialisés. Les rapports entre les consommateurs et les marques tendent donc à se rapprocher.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.