Estcoin, première crypto-monnaie d’Etat ?

Alors que le Bitcoin, 1ère crypto monnaie décentralisée, connait cette année une embellie sans précèdent depuis sa création en 2009, le directeur du programme d’e-résidence en Estonie envisage la création d’une monnaie digitale pour son pays. Souvent décrit comme un Etat « start up », l’Estonie poursuit une transformation inédite vers une société numérique. Analyse.

Sujet à controverse dans le monde de la finance, les crypto-monnaies ont le vent en poupe en cette année 2017. En effet, fortes d’une capitalisation atteignant maintenant plus de 150 milliards, nombreux sont les spécialistes qui reconnaissent leurs popularités grandissantes. Fonctionnant sur le principe technologique du Blockchain, ces monnaies décentralisées et cryptographiées s’échangent de manière Peer to Peer. Chacun de leurs transferts informatiques est ensuite recopié sur tous les ordinateurs des utilisateurs du système. Dès lors, le registre de ces transactions est infalsifiable.

De cette façon, la Blockchain entraîne l’inutilité d’un tiers de confiance pour garantir une transaction. En effet, qui aurait besoin de sa banque pour authentifier un acte d’achat entre un site internet et vous-même dans un tel système ? Personne. D’où la prise de conscience de nombreux Etats obligés de se pencher sur cette innovation afin de mieux la contrôler.

L’Estonie, pointure du numérique en Europe

L’idée d’une monnaie nationale digitale a été émise par Kaspar Korjus, développeur du programme e-citoyen et e-résident en Estonie. Ce programme novateur, mis en place en décembre 2014, permet aujourd’hui à 27 000 e-résidents estoniens provenant de 143 pays de créer et gérer une entreprise à distance via le net. Ainsi ce statut, en plus de ses avantages fiscaux, offre aux entrepreneurs une porte d’entrée très intéressante en terme d’investissement sur le marché unique européen. Voir l’Estonie envisager d’avoir sa propre monnaie digitale n’a donc rien de surprenant au vu de ses accomplissements dans le secteur du numérique.

Vers la création d’une monnaie numérique ?  

D’après Kaspar Korjus, cette monnaie  permettrait à un plus grand nombre de personnes de participer davantage à l’avenir de l’Estonie dans ses investissements numériques au travers d’ICO (Initial Coin Offering). En effet, cette méthode de levée de fonds permet aux nouveaux projets de trouver des financements via l’émission d’actifs numériques échangeables contre des crypto-monnaies. De cette manière les fonds recueillis par une crypto-monnaie nationale pourraient être gérés par «le biais d’un partenariat public-privé » dans l’investissement « de nouvelles technologies et des innovations pour le secteur public » explique le développeur. De quoi créer un environnement économique innovant alignant les e-résidents et ces fonds.  Néanmoins, une telle proposition risque de se confronter au cadre monétaire européen dont l’euro est l’unique devise officielle acceptable. Un projet par conséquent en suspens mais qui risque de se répandre dans d’autres endroits du globe.

A propos de Pierre VEYRET

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *