L’impact quotidien des instagramers sur les consommateurs

Email this to someoneTweet about this on TwitterShare on Facebook0Share on Google+0Share on LinkedIn0

 

Avec l’arrivée du web 2.0 dans les années 2000, le marketing au sein de l’entreprise est obligé de changer, d’être modifié et donc de s’adapter à une nouvelle société : celle du digital. En effet, durant les années suivantes, le marketing d’influence fait son apparition. Ce dernier correspond à l’ensemble des techniques qui tendent à user de la force de recommandation des influenceurs qui sont également appelés « journalistes en pyjama ».

Par définition, les influenceurs sont des personnes qui par leur statut, leur position ou leur exposition médiatique peuvent influencer les comportements de consommation dans un univers donné. Aujourd’hui, ces « leaders d’opinion » sont bels et biens présents sur les réseaux sociaux comme Instagram et Snapchat mais sur d’autres plateformes comme Youtube ou les blogs.

 

 

Prenons comme exemple les « stars de téléréalité » présentes sur instagram ; elles montrent divers produits comme ceux de blanchissement des dents, ceux de beauté ou en rapport avec la perte de poids mais aussi ceux concernant l’alimentation, la décoration de la maison, les enfants, la mode, etc. Les marques choisissent les blogueurs plus ou moins « populaires » dans le domaine précis mais pas forcément puisqu’elles recherchent un maximum de visibilité. C’est ainsi que les blogueurs bénéficient de plusieurs avantages comme la possibilité de tester gratuitement les produits de cette marque. Ils mettent ensuite en ligne des photos accompagnées de leur ressenti qu’il soit positif ou négatif par rapport à ce produit. Les éventuels consommateurs lisent les post de chacun comme s’il s’agissait d’une histoire et interagissent en mettant un « like », en discutant entre eux ou avec la « célébrité » et peuvent parfois bénéficier d’un code promotionnel.

Contrairement aux journalistes traditionnels, les influenceurs semblent plus fiables dans les critiques et commentaires qu’ils présentent car ils ressemblent à Monsieur ou Madame « Tout le monde » , racontent leurs propres expériences et cela laisse paraître une sincérité et un réel partage au sein d’une même communauté. De plus, les blogueurs ne sont pas obligés de respecter les mêmes règles (juridiques) que les véritables journalistes.

Selon l’étude Technorati Media, en 2013, les blogs se situent en deuxième position, juste après la famille, dans un classement qui met en œuvre l’influence sur la consommation. En effet, aujourd’hui, 46% des consommateurs se renseignent sur le produit avant de l’acheter mais surtout sur la satisfaction des clients. C’est pour cette raison que les marques ne peuvent pas ignorer cette nouvelle tendance de marketing d’influence qui est en pleine expansion. 

 

 

 

A propos de Hélène SPRUCINSKI

Étudiante en Master 2 Commerce électronique à l'université de Strasbourg. Intéressée par les nouvelles technologies et tout ce qui est en lien avec l'e-marketing.

Email this to someoneTweet about this on TwitterShare on Facebook0Share on Google+0Share on LinkedIn0

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *