Vers une crise du marché des semi-conducteurs ?

Après une baisse de la demande consécutive de deux ans de matières premières permettant la fabrication de semi-conducteurs et la fermeture de plusieurs usines françaises, le marché s’est retrouvé au plus bas.


Qu’est ce qu’un semi-conducteur ?

« Les semi-conducteurs désignent les matériaux capables de relayer du courant électrique en ayant des propriétés physiques à mi-chemin entre le métal et l’isolant. Ce sont des éléments essentiels de l’électronique et l’informatique modernes puisqu’ils permettent de contrôler à la fois la direction du courant et son intensité ».

Les semi-conducteurs étaient utilisés à l’origine dans la fabrication de transistors. C’est en 1958 qu’ils trouvèrent un intérêt dans les premiers ordinateurs. Aujourd’hui on les retrouve dans presque tous les produits technologiques : voitures, machines robotisées en usines, PC et téléphones portables.
Le principal semi-conducteur utilisé est le silicium, il est également utilisé dans la fabrication de cellules photovoltaïques dont le marché est en train d’exploser.
Les marchés qui se disputent les besoins en semi-conducteurs :sont les fabricants de composants en informatique (mémoires, jeux de composants, cartes d’extensions, processeurs), le secteur des télécommunications (téléphones portables, matériels réseaux), l’électronique embarquée (montres électroniques, consoles de jeux, GPS…) et plus récemment le solaire (photovoltaïque).

Marché et principaux acteurs


Après une période « noire » de l’effondrement de la demande, le marché des semi-conducteurs repart à la hausse.
« D’après les chiffres du cabinet Gartner, les ventes de semi-conducteurs rebondissent en fin d’année 2009 grâce notamment à la reprise des achats de PC. Or selon Intel et Seagate, les capacités de production pourraient être insuffisantes début 2010 pour répondre à la demande ».
En effet, suite à une forte baisse de la demande liée à la baisse d’achat de PC, de nombreux fournisseurs de silicium se sont retirés du marché, ce qui a entrainé des licenciements de masse.
Cependant, comme les ventes de PC repartent à la hausse en 2010, l’approvisionnement risque de devenir plus difficile et une pénurie selon Intel est envisageable.
Les principaux acteurs qui ne cessent de progresser malgré la chute du marché sont Intel (son processeur Atom équipe la quasi totalité des Netbooks); ainsi qu’Apple qui pourrait devenir le plus gros consommateur en 2012 grâce à ses ventes d’Ipad et d’Iphone. On retrouve également Samsung dans le peloton de tête avec des ventes en hausse, mais probablement bientôt rattrapé par Apple.

Une progression dans le classement est généralement liée à une innovation technologique nécessitant ces types de matériaux à la fabrication, ce qui est le cas avec les produits innovants proposés par ces sociétés et notamment Apple et Intel.

Tendances

Le secteur des semi-conducteurs est considéré comme un indicateur avancé de la santé du marché de l’informatique. Avec une demande repartant enfin à la hausse après deux années difficiles, on pourra considérer que le marché recommence à être en bonne santé. On notera également que le marché des semi-conducteurs varie cycliquement en fonction des phases de renouvellement des équipements, de l’évolution de la technologie et de la R&D.

Sources :
http://www.achats-industriels.com
Wikipédia
Jdf.com
3ds.com
journaldunet.com
ZDNet

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.