Mulhouse met en place le « Compte Mobilité » et devient une Smart City

Email this to someoneTweet about this on TwitterShare on Facebook0Share on Google+0Share on LinkedIn0

Une première en France…

A l’occasion de la semaine de la mobilité du 16 au 22 septembre 2017 qui vise à « promouvoir les bonnes pratiques régionales en matière de transport pour réduire les émissions de gaz à effet de serre des Français » selon l’Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie (ADEME), la communauté d’Agglomération de Mulhouse (M2A) a lancé la première expérimentation de mobilité basée sur un modèle de Mobility As A Service pour une durée de trois ans.

Dans le modèle MaaS, un usager des transports peut voyager par tous les moyens disponibles grâce à un seul compte. Sur un modèle en post-paiement (l’usager paie après avoir voyager), il peut par exemple emprunter les transports publics (bus, tram, métro, trains, voitures et vélos partagés) ou privés (covoiturage, taxis, VTC, voiture de location, parkings) en étant en relation avec un unique intermédiaire qui produira une seule facture.

Schéma fonctionnel du « compte mobilité » Source : Mulhouse Alsace Agglomération

Schéma fonctionnel du « compte mobilité »
Source : Mulhouse Alsace Agglomération

Le numérique, clé de voute du compte mobilité

Le numérique joue un grand rôle dans le modèle MaaS car c’est une plateforme numérique qui permet de concentrer toutes les données générées par les moyens de transport, en un seul endroit. Dans le cas du compte mobilité, c’est le « serveur compte mobilité » qui gère les données provenant de tous les partenaires.

Pour les usagers, c’est via une application et un site web dédié qu’ils peuvent suivre leurs « consommation » de déplacements, planifier un budget dédié et recevoir des alertes lorsqu’ils dépassent le plafond prévu.

L’architecture « Compte mobilité » Source : Mulhouse Alsace Agglomération

L’architecture « Compte mobilité »
Source : Mulhouse Alsace Agglomération

Outre le fait de faciliter la mobilité des Mulhousiens, cette coopération entre Cityway (filiale numérique de Transdev) et l’agglomération permet à Mulhouse de s’inscrire parmi les villes françaises pionnières dans la mouvance de la Smart City. Toutes les données collectées pourront être exploitées pour mieux comprendre et améliorer le plan de mobilité.

A propos de Arnaud CARAMELLI-JOURET

Etudiant du Master 2 Commerce Electronique et stagiaire Mobile Ticketing Business Developper chez Atsukè.

Email this to someoneTweet about this on TwitterShare on Facebook0Share on Google+0Share on LinkedIn0

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *