You are currently viewing Les objets connectés : comprendre les risques pour mieux en profiter
Crédit : Everything possible / Shutterstock

Les objets connectés sont de plus en plus présents dans notre quotidien et promettent de nombreux avantages : confort, sécurité, praticité. Toutefois, leur utilisation soulève également de nombreuses questions et inquiétudes, notamment en matière de confidentialité et de sécurité des données. Il est donc essentiel de savoir comment bien choisir et utiliser ces dispositifs de manière responsable.

De quoi parle-t-on ?

Les objets connectés, également appelés « Internet des objets » (“Internet of Things” – IoT -en anglais), sont des dispositifs équipés de capteurs et de connexions Internet qui leur permettent de collecter et de transmettre des données. Ces objets peuvent être de toutes sortes et sont conçus pour être connectés à un réseau Internet et interagir avec d’autres objets connectés ou avec des services en ligne.

Ils peuvent être contrôlés et surveillés à distance et possèdent de nombreuses applications pratiques. Par exemple, un thermostat connecté peut être programmé pour régler la température de sa maison en fonction de son emploi du temps et de ses préférences, une caméra de sécurité connectée permet, quant à elle, de surveiller sa maison à distance. De nombreux objets connectés sont également utilisés pour suivre son activité physique, son sommeil et même son alimentation.

L’objectif des objets connectés est d’offrir de nouvelles possibilités de surveillance et de contrôle de notre environnement, rendant ainsi nos vies plus faciles et plus pratiques.

Les principaux dangers des objets connectés

Les objets connectés présentent toutefois des dangers en matière de confidentialité et de sécurité des données.

En effet, ces objets collectent des données à caractère personnel et parfois même sensibles sur notre état de santé, notre emplacement ou nos préférences. Ces données peuvent être utilisées à des fins commerciales et partagées avec des tiers sans notre consentement.

Ils sont également vulnérables aux piratages puisque souvent moins sécurisés que les ordinateurs ou téléphones. Le piratage peut entraîner la fuite de données sensibles ou pire encore, le contrôle à distance de l’objet par un tiers. De plus, si un objet connecté est compromis, il peut être utilisé pour accéder à d’autres appareils connectés dans le réseau, ce qui peut entraîner des problèmes de sécurité encore plus graves.

Au-delà, il y a un risque de perte de contrôle sur nos données. La plupart du temps, il est difficile d’avoir une visibilité sur les données collectées par ces objets connectés et sur la manière dont elles sont utilisées.

Conseils et bonnes pratiques 

Il y a certaines bonnes pratiques à suivre pour profiter des avantages des objets connectés tout en minimisant les risques.

Tout d’abord, avant l’achat, il faut s’assurer de choisir des appareils de marques fiables. Il convient de s’informer sur les politiques de confidentialité et de sécurité des données de l’objet connecté. Il est essentiel de s’orienter vers des appareils disposant d’un dispositif de protection des données et de vérifier si les données collectées par l’objet seront partagées avec des tiers ou utilisées à des fins commerciales.

Ensuite, il convient d’utiliser des mots de passe robustes et uniques pour chaque appareil et de les changer régulièrement.

Enfin, il convient de garder les objets connectés à jour. Les fabricants publient régulièrement des mises à jour de sécurité pour corriger les failles éventuelles de leurs produits. Il faut s’assurer d’effectuer ces mises à jour dès lors qu’elles sont disponibles.

En suivant ces bonnes pratiques, il est possible de profiter des avantages des objets connectés tout en réduisant les risques !

A propos de Salima Zouad

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.