Catégorie : Droit des TIC

Vers un filtrage généralisé du net ? 0

Vers un filtrage généralisé du net ?

Peut-on filtrer le net pour protéger les auteurs, chanteurs, sociétés de production et leurs intérêts ou les internautes eux-mêmes contre les images pédopornographiques ? Ce sont les questions auxquels la Cour de Justice de...

E-mémoire 1

E-mémoire

Le futur serait-il d’enregistrer tous nos moments quotidiens sur un ordinateur ? Le livre « total recall » de Gordon Bell et Jim Gemmel nous raconte une expérience de numérisation de la vie.

L’Autorité de la concurrence donne son avis sur le financement public pour le développement des réseaux de nouvelle génération. 0

L’Autorité de la concurrence donne son avis sur le financement public pour le développement des réseaux de nouvelle génération.

Le développement des réseaux numériques sur le territoire français coûte cher et tous ces territoires n’ont pas la même attractivité pour les opérateurs privés. Si l’Etat n’intervient pas, certaines régions peuvent devenir de véritables « déserts numériques ».

L’ARCEP (Autorité de régulation des communications et de postes) a saisi l’Autorité de la concurrence pour qu’elle rende un avis sur l’application de l’article 24 de la loi n 2009-1572 relative à la lutte contre la fracture numérique.

Cet article prévoit un fond d’aménagement numérique des territoires qui va contribuer au financement d’infrastructure et de réseaux.

Il s’agit donc d’un financement public dans des secteurs qui normalement relèvent d’acteurs privés.

L’autorité de la concurrence est donc saisie pour apprécier de la légitimité de l’intervention, voir si ce financement étatique ne va pas troubler le libre jeu de la concurrence.