La modernisation de système d’information de l’administration électronique en France

L’Etat cherche à mettre à dispositions aux utilisateurs des technologies de l’information et de la communication dans les transactions avec les services publics pour qu’ils puissent avoir un accès rapide à toutes les informations et à une aide personnalisée sur les services publics et ses démarches administratives. Un téléservice ne doit pas être complexe à utiliser que son équivalent papier ainsi qu’une possibilité d’effectuer en ligne et de manière sûre toutes ses démarches avec les services publics, sauf les services qui exigent un déplacement. Notamment les échanges eux-mêmes, le suivi des dossiers, la définition de calendriers prévisionnels personnalisés, la relance par courrier électronique…Également, Un accès aux anciennes démarches, stockage en ligne en toute sécurité, possibilité d’exercer en ligne en ayant le droit d’accès et le droit de modification des informations échangées par les administrations.

Un téléservice est un service intelligent. Quand l’utilisateur remplit un formulaire numérique, le système effectue directement par la suite un contrôle. Par exemple, il fait la différence entre les données saisie, s’ils sont des chiffres ou des lettres et leurs valeurs. Ce contrôle s’effectue en temps réel. L’utilisateur n’as plus besoin de finir son formulaire pour savoir s’il a commis une erreur. Dans les anciennes démarches administratives, l’usager est tenu de donner des informations : l’administration alors vérifie s’il s’agit des informations communiquées par les usagers. Après la vérification des informations, en prenant en considération les informations que l’administration détient au parant, elle donne suite à la demande, éclairé le dossier, enchaine une procédure qui donnera lieu à de nouvelles questions et transmissions d’informations. Pour le cas des téléservices avancés, l’administration communique les informations qu’elle garde : Il revient à l’usager de vérifier la pertinence, de compléter, d’actualiser ou de corriger ces informations.

L’administration propose un accès aux comptes administratifs personnalisés en consultant le compte que ce soit fiscal, social ou autres. L’administration cherche à offrir des facilités que les banques ou les entreprises de services, des opérateurs de service public comme EDF, proposent d’ores et déjà.

Après avoir accéder au compte, l’utilisateur alors exercera son droit d’accès à des informations qui le concerne, également des informations qui sont échangées par les administrations et son droit de modification de ces données. Les systèmes d’informations publics ont également des difficultés. Pour un compte fiscal simplifié, le ministère des finances et de l’industrie a donc engagé un changement complet de son système d’information. A savoir, avec le projet Copernic, les systèmes d’information de la direction générale des impôts, structurés et stratifiés chacun autour d’un impôt se restructurent progressivement autour du client afin de prendre en compte, quel que soit l’impôt, le foyer fiscal, et la personne elle-même.

Des systèmes d’information administratifs sont élaboré pour gérer des processus qui se concentre autour les bénéficiaires et les individus, grâce à la généralisation des téléservices et des comptes.

A propos de Ikhlas CHABLI

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.