Les nouvelles tendances de la cybercriminalité : problème de confidentialité et vol de données.

30 000 %, c’est l’augmentation constatée des attaquées informatiques depuis le début de l’année 2020. 

La pandémie est t-elle à l’origine d’une hausse de la cybercriminalité? Elle y contribue largement c’est certain.

Chaque année, dans le monde, 978 millions de personnes sont concernées par une cyber attaque. Et les couts des dommages liés à la cybercriminalité atteindront 6 000 milliards de dollars par an d’ici 2021 (en détournements de données, demandes de rançons…), soit 1 % du PIB mondial détourné, selon le «  Center for Sratégie and International Studies ». 

La gravité et la fréquence des menaces augmentent tous les ans et les techniques des hackers se perfectionnent. La cybercriminalité est devenue l’un des principaux risques auxquels sont confrontées les organisations de toutes tailles et de tous secteurs. 

Plus que jamais, avec la covid-19, l’année 2020 marque un basculement vers le travail à distance avec multiplication des usages des appareils électroniques, entrainant ainsi une prolifération du nombre de cyber attaques…

    • Quelles sont les cibles et motivations des cybercriminels ?

La cybercriminalité recouvre bien des aspects; vols de données sur des serveurs d’administration, pénétrations de systèmes informatiques d’entreprises, deepfake, escroqueries à grande échelle par le vol de données bancaires, usurpations d’identité en série, installations de logiciels malveillants (ransonware), pishing… 

Les motifs des cyber attaques sont de plus en plus nombreux et leurs cibles le sont tout autant. 

Concernant les secteurs les plus touchés ; le secteur bancaire est en première ligne. Le secteur logistique qui dépend largement de l’internet des objets également, et le secteur de la santé. Les hôpitaux sont plus vulnérables depuis la pandémie et doivent faire face aux attaques par rançonlogiciel. « Les pirates informatiques sont très motivés financièrement et les soins de santé et les hôpitaux sont extrêmement vulnérables et prêts à payer maintenant parce qu’ils ne peuvent pas se permettre d’être fermés lorsqu’ils sont à pleine capacité et qu’ils débordent de patients atteints du Covid-19 », explique Charity Wright, conseillère en renseignement sur les cybermenaces chez IntSights.

Les organismes publics sont aussi principalement visés. 

  • Pourquoi le cybersécurité est elle importante ? 

Le numérique occupe une place grandissante dans notre société, et les cyber attaques sont de plus en plus importantes, tant en nombre qu’en intensité. Il est donc indispensable de protéger toutes les données en circulation sur le web. 

Aujourd’hui une entreprise sur deux n’a pas de dispositif d’urgence à déclencher en cas d’attaque. Bien que le niveau de maturité des entreprises en matière de cybersécurité est en progrès, il reste encore trop faible pour la plupart d’entre elles. 56 % des entreprises interrogées déclarent ne pas être en mesure de déceler une cyberattaque complexe.

Plus qu’une prise de conscience, c’est un devoir pour les organisations de se protéger contre les menaces informatiques qui peuvent avoir des conséquences dramatiques telles que pertes financières, vol de données client, de brevet ou de secret professionnel, arrêt d’une exploitation, rançonnage…. 

Il est très fortement conseillé pour les entreprises de procéder à un audit de sécurité des services informatiques, sensibiliser et former son personnel. Les organisations ont besoin d’une meilleure compréhension du risque auquel elles sont confrontées à tout moment pour mieux l’appréhender. 

Un entrainement permanent au sein de l’organisation est nécessaire pour faire face aux attaques qui ne cessent d’évoluer et de se perfectionner. 

Mise à jour régulière des logiciels, sécuriser l’accès WIFI de l’entreprise, protéger des données lors des déplacements, séparer les usages professionnels et personnels, sont quelques bonnes pratiques informatique à mettre en place. L’ANSSI les présente en détail.

Les victimes peuvent également se signaler sur le site cybermalveillance.gouv.fr . 

Auteur

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.