L’émergence du click and collect, un nouveau modèle pour les petits commerces ?

La crise sanitaire a modifié nos habitudes de consommation, voire même les restreindre, une distance d’un mètre est observée entre l’entreprise et son client … mais cela a poussé les entreprises et les commerces de proximité à revoir la commercialisation de leurs produits.

Selon une étude publiée en décembre 2020 sur la “Digitalisation du commerce : les attentes des Français en 2021”, réalisée par Dalenys avec OpinionWay, 85% des Français estiment que les commerces auraient intérêt à renforcer leurs services de click & collect. (source : Francenum.gouv)

Le “click and collect”, c’est quoi exactement ?

Au début des années 2000, la société Argos a lancé pour la première fois le click and collect, qui est un service dédié aux consommateurs leur permettant de commander des produits en ligne avant de retirer ces derniers directement dans une boutique.

Le click and collecte peut se manifester sur d’autres formes comme, “check and reserve” ou “click and pick up” et qui se définit comme un mode d’achat par lequel un consommateur commande son produit en ligne sur internet, sans se faire livrer.  En effet, le consommateur économise les frais de livraison et passe retirer lui-même sa commande, soit sur place, c’est-à-dire en boutique de vente ou dans un point relais et au moment où il souhaite.

Concrètement, Il existe deux types de click and collect, le retrait sous la forme de « drive », le client récupère sa commande en voiture dans une zone de retrait spécifique, soit de type « piéton », le client alors se manifeste à pieds afin de récupérer ses achats. En ce sens, le click and collecte rentre dans une démarche de commerce « omnicanal », qui s’appuie à la fois sur le numérique et le retail traditionnel.

Pendant la période du confinement, le gouvernement a préconisé ce système afin de maintenir l’économie et d’aider les commerçants à assurer le déroulement de leurs activités.

Quels sont les avantages du “click and collect”?
Pour le consommateur :
– Gain de temps, du fait qu’il est assuré de passer récupérer le produit commandé ;
– Absence de frais de port, puisqu’il considère son déplacement comme gratuit ;
– Diversité des produits, ce qui laisse le large choix au consommateur de comparer les prix avant de passer à l’achat ;

Pour l’entreprise :
– Développement de sa visibilité qui se traduit par l’acquisition de nouveau clients ;
– Fidélisation des clients habitués à la marque ;
– Augmentation de trafic dans la boutique de l’entreprise ce qui génère des achats supplémentaires lorsque les clients passent récupérer leurs produits ;

Quels sont les inconvénients du “click and collect” ?
Garantir la disponibilité des produits est cruciale au bon déroulement de cette pratique. En effet, l’entreprise devra assurer sa capacité à gérer ses stocks en temps réel, afin de couvrir les délais annoncés sur sa boutique en ligne. C’est cette nuance qui fait l’intérêt de cette pratique par rapport aux autres modes de retrait ; l’immédiateté.

De plus, une telle démarche peut faire appel à recruter du personnel supplémentaire dédié au click and collect. Ceci représente bien sûr une charge de plus pour l’entreprise.

Que retenir ? Le click & collect est un facteur clé de la digitalisation des points de vente. Il permet à l’entreprise, d’une part, de garantir la vente de ses produits d’une part, d’autre part de fidéliser les clients.

Tout cela nous mène à nous poser la question suivante : Quel sera l’avenir du click and collect post-Covid?

 

A propos de Tarik ALLAM

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.