Hyperloop, le train du futur !

Hyperloop est un projet de mise en place d’un moyen de transport efficace et ultrarapide imaginé en 2012 par Elon Musk, PDG de Tesla Motors et SpaceX. Ce moyen repose sur la propulsion de capsules à très grande vitesse. Une vitesse estimée à environ 4 fois celle d’un TGV classique.

Caractéristique et fonctionnement des capsules

Ce mode de déplacement s’effectue sur des tubes en aluminium à vitesse sonique. Cette idée futuriste américaine s’invite en France et plus précisément à Toulouse avec l’aménagement d’une piste servant de galop d’essai entre Toulouse et Françaval. Dans ces tubes sous vides d’air, sont propulsées des capsules à vitesse supersonique mesurant 32 mètres de long. Ce train pourrait circuler à niveau ou dans des tunnels à une vitesse de pointe de 1200 km/h . Ceci dépendra de la géographie et de l’aménagement urbain.En terme de fréquence, la compagnie estime le passage des wagons toutes les 80 secondes pour une trentaine de passagers.

État des lieux du projet

L’état d’avancement de ce dernier n’est pas le même aux États-Unis qu’en France. Aux États-Unis, plus de 400 tests sans passagers ont été effectués depuis le début du projet dans le désert du Nevada. Mais, l’expérience avec embarquement des passagers se concrétise tout récemment en date du 8 novembre 2020 à bord d’une capsule dénommée « Experimental-Pod 2 ».

Virgin Hyperloop, la société en charge du projet aux USA compte obtenir une licence afin de commercialiser ses offres à l’horizon 2030. Tous ces tests menés depuis le début du projet ont pour vocation de prouver la crédibilité du projet en mettant en avant l’aspect sécuritaire des passagers. L’idée ici est sensibiliser en amont les potentiels futurs usagers à ne pas avoir une image mortifère du train au vu de sa vitesse alarmante. Mais l’ultime question qui revient toujours sur table concerne la sécurité et l’évacuation des passagers en cas d’arrêt d’urgence ou de panne technique.

S’agissant de cas de la France, la capsule qui a d’abord été conçue à Cadix en Espagne, a débarqué à Toulouse en janvier 2019 afin de subir des derniers tests avant sa présentation au grand public. La société a annoncé être plus que prête à présenter le projet de transport futuriste dans le monde. Des essais sans passagers ont été déjà effectués. En même temps, HTT annonça en juin 2020 que la capsule est déjà prête à accueillir des passagers pour des tests finaux.

En terme de coût, le projet a coûté 40 millions de dollars à la société Hyperloop TT. Ce chiffre colossal a juste permis de rénover un ancien camps militaire près de Toulouse afin d’aménager une piste d’essai allant jusqu’à 320 mètres.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.