La transfiguration du secteur de la santé à l’aube de la 5G

Le déploiement de la 5G, cinquième génération du réseau de téléphonie mobile, apporte de nombreuses opportunités pour l’ensemble des secteurs d’activité, auquel le domaine de la santé ne déroge pas. Grâce à un débit largement supérieur à celui de ses prédécesseurs, son déploiement permettra de réaliser des progrès significatifs au sein de divers domaines. 

La démocratisation de la télémédecine.

La crise liée à la pandémie du COVID-19 a mis en lumière la capacité du secteur de la santé à développer de nouveaux canaux d’accès aux soins, notamment par la télémédecine. Longtemps restée marginale, les consultations à distance ont connu un essor fulgurant au cours de cette période. Le recours à la téléconsultation associée à un réseau téléphonique haute performance apparaît comme l’une des solutions à la problématique des déserts médicaux qui se sont multipliés en France au cours des dernières années. Entre 2015 et 2018, le nombre de français vivant dans un désert médical a augmenté de 50 %(1). Les capacités en ultra haut débit de la 5G amélioreraient l’accessibilité aux soins pour les patients résidants dans des territoires isolés ou éloignés, en leur permettant de consulter à distance, par l’intermédiaire d’un ordinateur ou d’un smartphone, un praticien auquel il aurait été difficile d’avoir accès. La qualité de connexion et la couverture de cette technologie seront des paramètres essentiels à la démocratisation des consultations à distance. 

Le développement de la chirurgie à distance.

Les améliorations apportées par la 5G répondent à un besoin d’augmentation du débit dans certains domaines médicaux de pointes tels que la téléchirurgie. Cette technique consiste en l’opération de patients à distance par un robot qui reproduira à l’identique les gestes du chirurgien, localisé à n’importe quel point du globe. Pour permettre à ce dernier de conserver une précision chirurgicale dans ses gestes, la 5G doit garantir un débit constant et, une retransmission d’images instantanées. Si ce type d’opérations étaient déjà possibles sous l’empire de la 4G, la réalisation de la première opération télé-motorisée via la 5G en 2019, a vu son temps de latence réduit à 0,01 seconde, contre 0,27 seconde sur les réseaux 4G.

Aux portes de la science-fiction, la médecine a également développé une technique de chirurgie assistée par réalité augmentée, avec une intervention physique du chirurgien. Ce dernier bénéficie de l’aide de lunettes à réalité augmentée, qui lui permettent de voir « ce que les yeux ne peuvent pas voir ». Durant l’opération, il aura accès à d’informations indispensables comme l’épaisseur du tissu, l’emplacement précis des organes invisibles alentours ainsi que la possibilité de communiquer avec d’autres praticiens dans le monde (2). La technologie de la 5G offrira à la fois une connectivité rapide, stable se traduisant par une meilleure qualité de l’image ainsi qu’une possible entraide entre les professionnels de santé.

Une amélioration du suivi des patients.

Les opportunités avancées par la 5G révolutionneront à terme le secteur médical en facilitant l’accès aux soins à travers le monde. La multiplicité des objets connectés favorisera le télésuivi du patient depuis son domicile ou l’hôpital. Cette connectivité accrue offerte par la 5G permettra aux praticiens de suivre, d’analyser à distance et en temps réel, les données transmises par les objets connectés dont bénéficient les patients. Tel est le cas du tensiomètre connecté, qui permet de mesurer la tension artérielle et de détecter les irrégularités cardiovasculaires. L’analyse de l’ensemble de ces donnés croisées permettra aux médecins, et ce à distance, de détecter en amont des complications, de prodiguer des conseils, participant  à une meilleure prise en charge du patient. 

A propos de Agathe CONRAD

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.