E-commerce: Soignez vos fiches produits en SEO

Une bonne fiche produit sur un site d’e-commerce est comme un bon vendeur dans le magasin, elle peut transformer les visiteurs aux leads. Pour optimiser des fiches produits, il y a des éléments fondamentaux, par exemple:

Dans cet article, nous allons surtout nous pencher sur l’optimisation de contenu, maillage interne, catégorisation et les avis utilisateur.

Contenu

Le nombre de mots sur une page a un impact important sur la fréquence de crawl. On constate que à partir du moment où une page contient plus de 500 mots, la fréquence de crawl est plus élevée. De plus, vous pouvez éviter de prendre trop de temps pour répondre aux questions des visiteurs en mettant une description du contenu plus complète.

Pour l’optimisation de la balise H1, ce serait une bonne idée de placer la balise H1 sur le fil d’ariane, et utiliser une H2 pour le nom du produit.

Maillage interne

Le maillage interne désigne généralement le mode d’organisation des liens internes à un site web. Pour améliorer l’autorité des pages de votre site e-commerce, il serait judicieux de donner plus de “jus” aux pages considérées comme les contenus plus importants, par exemple, ajouter les liens de cross-selling et up-selling du type « les clients ayant consulté cet article ont également regardé ».

Un bon maillage interne a aussi un fort impact sur la fréquence de crawl, par exemple, à partir d’un certain nombre de liens internes, il y a une fréquence de crawl plus importante. Normalement le point optimal est entre 50 et 100, mais le nombre de liens internes par page dépend de la taille de l’entreprise. Par exemple une page de Wikipédia peut avoir 600 liens internes sur un article, l’enjeu d’un maillage interne optimal est la pertinence de ces liens dans la navigation des utilisateurs.

Catégorisation et pagination

Étant donné que la catégorisation contient plusieurs niveaux, il serait difficile de le représenter intégralement dans un menu normal, l’utilisation d’un méga menu est incontournable, mais quand on compare les logs des catégories avec plus de dix produits et celles de moins, on constate que les catégories avec plus de produits recueillent plus de fréquence de crawl et SEO visites.

Concernant la pagination, si on croise la profondeur de site et ces logs, le résultat montre que plus le nombre de clics depuis la page d’accueil est grand (donc le site est plus profond), moins de pages sont crawlés: il est préférable de mettre plus de produits sous une catégorie que de créer trop de niveaux de sous catégories dans votre pagination. Par conséquent, pour réorganiser les maillages des fiches produits, et raccrocher la page d’accueil, avant on a un balisage qui est communiqué par Google, le fameux rel=next/prev, il faut noter qu’il était obsolète depuis plusieurs années, mais officiellement confirmé par John Muller en mars 2019.

Twitter de John Muller en mars 2019

La deuxième solution est de rendre plus rapidement accessible toutes les pages de la pagination, comme la page de l’Allociné, en présentant la pagination sous forme d’une centaine de designs, qui va permettre à chaque page d’être accessible en moindre clic, l’objectif en l’occurrence est de rapprocher les pages à la page d’accueil.

 

Avis utilisateurs

  • Nombre d’avis : Normalement les pages sont plus crawlées quand elles contiennent plus d’avis. Ainsi le produit est mis en valeur par la note des utilisateurs (expérience client optimisée), mais on se pose la question : faut-il que les avis soient positifs ?
  • Alors la qualité d’un avis peut parfois jouer sur la fréquence de crawl, donc quand on a trop d’avis négatifs, on peut remonter l’information à l’équipe achat sur la qualité du produit, si c’est toujours pertinent de vendre le produit sur le site.

Conclusion

  • Éviter les petites catégories.
  • Avoir une présence importante des liens internes pertinents.
  • Enrichir le contenu de page : veillez à un nombre de mots suffisant, étoffez les descriptifs produit, incitez les utilisateurs à laisser un avis.
  • Réfléchir à la pertinence de l’affichage du stock en donnée structurée (rupture/en stock).
  • Faire attention à l’impact de la taille des images sur le temps de chargement.
  • Faire preuve de bon sens

A propos de Yue YANG

Débutant en e-marketing

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.