The Box : le colis intelligent et réutilisable pour des livraisons plus écolos

Le lancement d’un emballage intelligent est une innovation dans le secteur de l’e-commerce car il va abaisser les coûts, simplifier la logistique et préserver l’environnement.

Aller plus loin qu’un simple paquet 

The box de la LivingPackets, jeune start-up nantaise a été inventé comme étant le premier emballage intelligent. Une boîte révolutionnaire traçable et réutilisable jusqu’à 1.000 envois qui permet aux e-commerçants de réduire de 10 fois les coûts liés aux expéditions d’articles.

L’innovation va réduire l’impact sur l’écologie en préservant à peu près 700 millions d’arbres.

The Box vise le marché de l’e-commerce représentant des revenus annuels de 3.000 milliards d’euros, avec une croissance de plus de 20% par an.

Bouleversement total de la logistique des colis 

Contrairement à une boîte en carton, le nouveau dispositif connecté remplace l’étiquette classique par un écran d’affichage électronique pour contribuer à réduire les déchets d’emballage dans le secteur du e-commerce, notamment carton et plastique.

Par exemple, le papier bulle qui sert à maintenir les biens fragiles a été remplacé par un système de calage automatique breveté pour assurer une bonne sécurité à la livraison.

Cet écran digital simplifiera également la logistique et le retour de colis, il suffit d’appuyer sur un bouton pour enclencher le retour.

The Box offre un suivi réel du colis à chaque livraison :

– géolocalisation sur smartphone

– prise de température et humidité

– détection d’ouverture et des chocs.

– un led lumineux pour identifier plus rapidement le bon colis

– une balance intégrée pour calculer le poids du colis

– une caméra intégrée pour la visualisation du contenu tout au long du transport par les différents acteurs (expéditeurs, prestataires et destinataires).

Des essais réussis auprès de trois grandes entreprises

La box de LivingPackets a été testé par Orange, Cdiscount et Chronopost qui l’ont validé et ont eu un retour positif des clients. Cette box s’est adaptée sans aucun obstacle aux chaînes logistiques déjà en place et ne nécessite aucun remaniement de tout un secteur d’activité.

De plus son aspect modulable joue en sa faveur. En effet l’emballage est disponible en deux formats, un format «plat»  qui permet l’envoi de livres, documents et un format «boîte», qui fait la taille de deux boîtes à chaussures. Conçu en polypropylène expansé, un matériau plus résistant que le carton, The Box s’adapte à tout objet sans problème et permet d’envoyer un contenu allant jusqu’à 5 kg.

La start-up nantaise ne commercialise pas ses emballages intelligents et se rémunère à la prestation, de l’ordre de 2 euros hors frais d’affranchissement pour les particuliers et de 1 euro pour les e-commerçants, soit le prix d’un paquet classique lorsque l’on tient compte du matériel et de la main-d’œuvre.

Les particuliers seront incités à remettre les paquets en circulation auprès de points relais partenaires, via un système de “profit sharing”.

LivingPackets, prévoit de débuter sa production en juillet 2020 sur une capacité initiale de 100 000 unités par an.

A propos de Maria KADIRI

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.