L’essor de l’intelligence artificielle dans la domotique

Avec le développement des technologies utilisées dans divers secteurs d’activité, l’intelligence artificielle (IA) est de plus en plus présente dans la domotique et promet un avenir très attrayant. Qu’en est-il alors de l’essor de cette technologie dans la maison connectée ?

Grâce à l’intelligence artificielle, la maison connectée va connaitre de nouvelles opportunités. En effet, elle permettra encore une meilleure gestion et un traitement efficient des données collectées par les objets connectés.  Le but étant d’offrir au client une expérience plus intéressante vue que l’IA répondra parfaitement à ses attentes d’après l’analyse faite sur son comportement et d’après ses habitudes au sein de sa maison connectée.

Cette technologie permettra aux différents objets de fonctionner en harmonie. Il s’agira de créer tout un écosystème qui pourra recueillir les données, les centraliser, les analyser, les traiter pour ensuite apprendre à mieux connaitre les besoins des clients et même les anticiper.

C’est une technologie qui marche déjà et qui a fait ses preuves notamment en matière des vidéos à la demande comme c’est le cas pour YouTube ou Netflix. Elle est déjà déployée au sein des maisons connectées mais il y a encore tout un chemin à parcourir pour perfectionner l’expérience utilisateur et répondre à ses attentes. Et c’est pour cela que le couple intelligence artificielle et maison connectée est considéré comme étant une opportunité d’avenir très intéressante à la fois pour les professionnels que pour les utilisateurs.

Au cœur de cette opportunité, on retrouve les différentes enceintes connectées et spécialement celles conçues par Amazon et Google. En effet, on est en train de passer à des systèmes orientés vers la voix. C’est plus simple pour l’utilisateur de passer ses commandes. Les enceintes connectées sont donc considérées comme l’outil idéal pour centraliser la gestion de la maison, récolter les données nécessaires et bien exécuter les ordres.

Néanmoins, il existe encore des progrès à effectuer notamment en ce qui concerne l’apprentissage automatique de la machine ou plus communément connu sous le nom de machine learning. L’objectif est de pouvoir déclencher une action ou un ordre avant même que l’utilisateur ne l’ait donné et tout cela en se basant sur des données de qualité et un traitement très pointu de ses différentes interactions et habitudes.

Il s’agira par exemple de déclencher la climatisation alors qu’on est en route pour rentrer chez soi, le réfrigérateur qui servira une boisson fraîche sans la demander ou encore la baignoire qui choisira la température parfaite pour chacun des utilisateurs, etc.

A propos de Yassine NABILI

Passionné par les nouvelles technologies et leur impact sur la société, mes centres d’intérêt recouvrent les domaines du numérique, de l’innovation, de l'entrepreneuriat et du marketing digital.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.