E-commerce en Europe : Une progression annuelle fulgurante ?

Déjà en forte progression depuis plusieurs années consécutives, le e-commerce en Europe devrait connaitre une progression annuelle fulgurante. Selon les institutions Ecommerce Europe et Eurocommerce, le vieux continent rentre dans une phase de maturation de son marché digital.

 

Une progression qui s’inscrit dans une suite logique.

 La progression ne cesse de s’installer d’années en années, l’année 2019 inscrit une augmentation des transactions e-commerce en Europe de 14,2% par rapport à 2018. Ce qui représente un flux de 636 milliards d’euros. Selon une étude menée par les institutions Eurocommerce et Ecommerce Europe, l’année 2020 devrait nous réserver une progression de 12,7% et atteindre les 717 milliards d’euros de transactions.

Un contexte qui ne cesse d’être favorable.

 

D’années en années le contexte ne cesse d’être favorable en Europe. Outre l’augmentation de l’intérêt des consommateurs, nous pouvons attribuer cette augmentation à divers types d’événements en Europe. Dans ces événements, nous retrouvons le mouvement des gilets jaunes en France, responsable d’un ralentissement du commerce physique, le Brexit au Royaume-Unis ou encore divers mouvements sociaux en Europe. En 2020, le confinement observé dans la grande majorité de l’Union européenne devrait être responsable d’une augmentation importante des flux de transactions en e-commerce.

Quels sont les régions les plus concernées par la progression ?

 

L’Europe occidentale constitue 70% de part de marché du chiffre d’affaires du commerce en ligne B2C. Néanmoins, nous observons une énorme augmentation en Europe centrale notamment en Roumanie (30%) et Bulgarie (30%). L’Espagne talonne le duo de tête avec une augmentation de 29%.  Néanmoins, le Royaume-Uni, le Danemark et l’Allemagne restent les pays avec le plus fort pourcentage d’acheteurs en Europe.

A propos de Guillaume NIERENGARTEN

Étudiant salarié en Master 2 Commerce Électronique à la faculté de droit de Strasbourg

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.