Une Sucette électronique : un goût artificiel pour une variété de saveurs

Après l’e-cigarette, une nouvelle expérience immersive pour tester des saveurs différentes grâce à une sucette électronique. Une innovation associée à la tendance de nos habitudes alimentaires et de commande en ligne.

Entre un large choix de cuisine gastronomique et un changement d’habitudes d’alimentation et de commande, intervient le digital avec une forte intrusion pour introduire les nouvelles innovations technologiques pour favoriser le secteur de divertissements. Dans la plupart des cas, nous achetons des plats en ligne sans avoir la possibilité de tester le goût en amont ou de connaitre la saveur de certains aliments. Aujourd’hui, les recherches s’accélèrent et donnent suite à une étude du chercheur japonais Homei Miyashita et l’Université Meiji  sur la reproduction des saveurs grâce à la sucette électronique couplée à un synthétiseur de goût « Norimaki ».

Le fonctionnement de la sucette électronique

Depuis plusieurs années, les scientifiques essaient de démontrer que chaque partie de la langue permet de déguster une saveur particulière. Cette théorie a été matérialisée par les cinq couleurs sur la surface de la sucette électronique. Les tubes colorés correspondent à chaque goût : sucré, salé, acide, amère et l’umami. L’utilisateur pourra donc combiner les différents goûts en infini pour reproduire n’importe quelle saveur souhaitée.

Ce mélange se fait grâce à un courant électrique très fin qui sera déposé sur la surface de la langue pour stimuler les cellules nerveuses et donner par conséquent l’illusion au cerveau de déguster un plat ou un aliment qui ne l’est pas en réalité. Ceci revient au déploiement d’un phénomène chimique de « l’électrophorèse » afin d’éloigner une bonne quantité de molécules de la surface de l’écran et favoriser la transmission des goûts à distance.

Pourquoi ce goût artificiel ?

Ça nous arrive tous de regarder un film ou une émission de cuisine sans pouvoir se rapprocher davantage de la saveur du plat, ou encore, les personnes qui suivent un régime particulier et qui ne peuvent manger certains aliments ou plats. Avec cette sucette électronique, il sera temps de déguster virtuellement tous ce que nous regardons à l’écran ou nous désirons goûter.

En plus, cet « appareil électronique» viendra accompagner les différentes autres innovations technologiques comme la fourchette électronique salante pour stimuler le goût du sel, et le vert virtuel qui donne la sensation de boire des boissons au choix grâce à des capsules olfactives.

Devant toutes ces innovations qui voient le jour, nous partons vers un demain où « l’artificiel » deviendra un élément indispensable de notre quotidien.

A propos de Romaissae BOUTAMGHARINE

Etudiante en M2 Commerce électronique, d'une formation polyvalente entre la finance, le management et le commerce. Je suis très passionnée par le digital et les nouvelles technologies.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.