IA : Quels impacts sur les ressources humaines ?

Le rapport « IA & RH : du cadre éthique à l’action », apporte une visibilité sur les enjeux de l’intelligence artificielle ainsi que le rôle des DRH dans cette transformation numérique de leur organisation. La question qui se pose dans cette étude concerne l’éthique et la transformation de l’emploi, des stratégies d’entreprise. Comment concilier l’IA et les ressources humaines pour optimiser le processus de recrutement et la gestion des employés ?

Selon une étude de McKinsey de 2018, 52% des entreprises du retail ont adopté et mise en place une intelligence artificielle pour leur stratégie marketing, seulement 8% pour leur RH. L’intelligence artificielle est très peu développée et pour cause, le retour sur investissement n’est souvent pas au rendez-vous, l’usage n’est pas optimisé et peut poser des problèmes d’éthique.

Les programmes informatiques et l’intelligence artificielle rappelons le sont capables d’imiter et de simuler certains traits de l’intelligence humaine. Cependant certains programmes informatiques d’intelligence artificielle dans les ressources humaines ont souvent été déviants et non éthiques. L’intelligence artificielle est un bon outil pour le recruteur de présélection de candidat correspondant au profil recherché par l’entreprise, et pour gagner du temps. L’IA va trier les CV et choisir ceux qui correspondent le mieux au poste proposé. Selon une étude de la Harvard Business Review, « L’IA et les algorithmes permettraient d’augmenter de 25% de chance de trouver le bon candidat ». . Néanmoins elle ne peut pas remplacer le jugement humain du recruteur et peut souvent poser des problèmes d’ordre éthique. C’est l’exemple de l’intelligence artificielle chez Amazon qui avait incorporé dans son programme informatique des données majoritairement d’homme. Ce programme informatique amenait donc à décider que les CV des hommes étaient plus intéressants que ceux des femmes. L’intelligence artificielle de Amazon a donc été accusé de Misogynie. D’autres programmes informatiques ont pu être notamment révélateurs de discrimination à l’embauche.

Même s’il y’a des points à améliorer, l’utilisation de l’intelligence artificielle comme outil d’accompagnement des DRH semble incontestable. L’utilisation des nouvelles technologies comme la réalité virtuelle fait également ses preuves dans le processus de recrutement. L’exemple de l’éditeur de jeux Ubisoft qui projettent leurs nouveaux talents dans un univers immersif de leur futur environnement de travail. Et cela pour évaluer leur compétence pour le nouveau poste.

Prendre en compte les soft skills :

Easy Rescue a mis en place une IA dont le concept est appelé « Smart Ranking ». Le but ? Analyser par le biais d’un entretien vidéo différé les aptitudes des candidats à la communication et le travail en équipe qui sont deux compétences « les plus appréciées par les recruteurs » selon la start-up. L’intelligence artificielle va ainsi analyser la communication verbale et non verbale du candidat.

L’ objectif principal est de reconnaitre comment les organisations peuvent mieux se préparer pour faire face à l’expansion rapide de l’intelligence artificielle. L’arrivée des nouvelles technologies et de la machine de plus en plus performante aura un impact très significatif dans le monde du travail. Les gestionnaires en ressources humaines doivent prendre de mesures concrètes pour pallier cet enjeu technologique comme par exemple réviser la structure organisationnelle : Il faut s’assurer que l’organisation est dotée d’une hiérarchie qui permet de faire face à la montée de l’intelligence artificielle.

A propos de Alain ONG

Étudiant en Master 2 - Commerce Électronique à la faculté de Droit de Strasbourg. Passionné des nouvelles technologies et du numérique. Je m'intéresse également aux sujets tels que l'intelligence artificielle, les crypto-monnaies ou encore le cybermarketing.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.