Le Big data, nouvel allié des sportifs de haut niveau ? (partie 2)

La première partie a présenté la manière dont le Big data a aujourd’hui disrupté le domaine du sport de haut niveau. Il s’agit désormais de s’intéresser à d’autres pratiques qui se mettent progressivement en place au moyen de la collecte massive de données, en complément cette fois-ci de l’intelligence artificielle :

Révolution de la diffusion sportive

Le Big data permet tout d’abord de développer des plateformes mises à jour instantanément grâce aux nouvelles données collectées lors d’un match. Cela a pour conséquence d’améliorer l’expérience des téléspectateurs, des partenaires médias de la ligue, ainsi que des diffuseurs. Ces derniers ont accès à des données stratégiques sur les performances des joueurs et peuvent rapidement suivre le rythme du match. Cette nouvelle diffusion a été visible lors de l’Open d’Australie en janvier 2019, et reprise lors du Roland-Garros de juin dernier.

Par exemple, le « Match Pulse » proposé par Infosys a pour finalité de révolutionner le live score (suivi en direct d’un match sans la vidéo) en classant les données statistiques selon leur importance pour l’évolution du match. Le « Third Eye » est quant à lui un système proposant une représentation virtuelle du terrain et des joueurs, ainsi que les trajectoires de la balle.

L’accès simple et rapide à ces données est également crucial pour les athlètes et leurs entraîneurs pour analyser leur jeu ou celui de leurs futurs adversaires.

Et pourquoi ne pas faire des pronostics sur les joueurs ou les compétitions ?

Grâce à une bonne analyse de toutes ces données, au moyen d’outils statistiques et de l’intelligence artificielle, on serait dans la capacité de prédire les évolutions des joueurs, prévoir des scores ou les noms des vainqueurs.

Toutefois, cette technologie n’est pas encore fiable : la société Alteryx s’est trompée dans la prédiction du vainqueur de l’édition 2019 du tournoi Wimbledon. En effet, le 14 juillet dernier, le vainqueur n’était pas le suisse Roger Federer mais bien le serbe Novak Djokovic !

On pourrait également remettre en question l’intérêt réel de ces pronostics, même perfectionnés. Ces derniers pourraient avoir des conséquences non négligeables lors de la prise de décisions importantes et surtout auraient un impact sur l’effet de surprise. Les supporters et spectateurs pourraient peut-être même perdre le plaisir et l’intérêt de suivre des compétitions dont ils auraient l’impression de connaître le dénouement avant même qu’elles aient commencé.

Vers une évolution virtuelle ?

Les prochaines années seront marquées par le développement de la réalité virtuelle et de la réalité augmentée. Ces nouvelles pratiques auront certainement un impact sur la pratique du sport de haut niveau.

Par exemple, la réalité virtuelle pourrait être utilisée pour la maintenance ou le design des voitures de course.

Pour conclure ces deux articles, il est important de se poser la question de la protection de toutes ces données collectées. En effet, cette constitution de sortes de « bases de données » dans le sport permet de tout savoir sur la performance et la condition physique des sportifs en temps réel, grâce à l’utilisation de capteurs biométriques. Il s’agit donc de données personnelles. Or, depuis l’entrée en vigueur du Règlement général de la protection des données le 25 mai 2018, ces données sont protégées et les responsables de traitement sont soumis à de multiples obligations. De même, le stockage de ces données doit être sécurisé, afin de prévenir au mieux d’éventuelles fuites. Tous ces aspects doivent donc être convenablement appréhendés de manière préalable à tout traitement de données.

Tôt ou tard l’utilisation du Big data se répandra dans toutes les pratiques sportives. La transformation numérique concerne de plus en plus de domaines et semble aujourd’hui totalement inévitable.

 

 

 

A propos de Elisa SOBCZYK

Passionnée par les problématiques posées par le monde du numérique et consciente de ses enjeux, je voudrais y contribuer en apportant mon point de vue de juriste

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.