L’environnement et les frais de retour

Imposé par le gouvernement allemand, les frais de retour dans le commerce de détail en ligne ne résoudront pas les problèmes des vendeurs, à la fois online et offline. Et cela n’aura aucun effet positif sur l’environnement – au contraire !

Les experts du commerce électronique de l’Université de Bamberg préconisent des frais de retour dans le E-commerce, pour pousser les clients, de ne commander que les produits qu’ils veulent certainement conserver. En principe, c’est une bonne idée, mais cela n’a pas grand-chose à voir avec la réalité du commerce en ligne. Bien sûr, il est souhaitable que les clients ne commandent que ce qu’ils veulent vraiment garder. Cependant, cela n’est pas toujours possible et ce, dans de nombreux domaines. Prenons l’exemple des vêtements : avec un T-shirt, le client peut encore estimer approximativement sa taille, avec un pantalon c’est beaucoup plus difficile, et c’est presque impossible avec des chaussures.

Les retours font partie du trading en ligne – sans frais de retour

Les coûts de retour pour le E-Commerce sont de même nature que les charges et salaires pour une boutique au sol.

Le client E-Commerce s’appuiera encore plus souvent qu’aujourd’hui sur ce que l’on appelle par euphémisme le showrooming en e-commerce. Il choisira ses produits dans le commerce traditionnel (avec les déplacements en véhicule que cela amène), et commandera en E-commerce. Dans ce cas de figure, est ce que l’environnement et le climat bénéficieraient de la taxe de retour ?

Les frais de retour seront-il remboursés ?

Une redevance, qui proviendrait du législateur, constituerait une ingérence injustifiée dans un marché de libre concurrence, de plus de nombreux détaillants détourneraient cette redevance par le biais d’autres remises, par exemple pour les clients réguliers (mot-clé : Ventes privés) pour compenser ces frais d’une autre manière.

 

A propos de Asmaa SELLAK

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.