Coronavirus et Plague inc, en tête des infos mondiales

Depuis début Janvier 2020, la Chine a dû faire face à une épidémie de pneumonie virale qui a fait 132 morts. Entre temps, le jeu mobile d’origine britannique «plague Inc.», dont le thème est la destruction de l’humanité en répandant un virus mortel à travers le monde, devient le jeu le plus vendu de l’App Store.

Un jeu informatif qui cartonne.

Le jeu consiste à créer un agent pathogène (bactérie, virus, parasite) tout en empêchant les scientifiques de découvrir un vaccin. L’objectif du joueur, est d’infecter un «patient zéro».

Le joueur doit construire une stratégie autour des caractéristiques du virus, en introduisant un ensemble de variables complexes et réalistes afin de simuler au mieux la propagation.

Le centre pour le contrôle et la prévention des maladies aux USA considère que le jeu est un moyen éducatif qui permet de sensibiliser la population sur la transmission des maladies.

Les raisons de cet engouement

A chaque nouvelle épidémie (Ebola, Zika et maintenant Coronavirus) les développeurs constatent une augmentation du nombre de joueurs. On peut penser que les gens cherchent à en savoir plus sur la propagation et à comprendre la complexité virale.
Pour certains, le désir d’apprendre est mélangé avec de l’humour noir malgré la gravité de la situation.

Face à cette vague de téléchargements et à une demande trop élevée, les développeurs ont tenu à informer les utilisateurs que ce n’est qu’un jeu et qu’il serait souhaitable de se renseigner auprès de l’OMS afin de mieux comprendre les dangers des épidémies (Organisation Mondiale de la Santé).
C’est après tout un jeu vidéo et non un simulateur scientifique.

A propos de Maria KADIRI

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.