Face à la Libra la Banque de France lance une cryptomonnaie nationale.

le mercredi 04 novembre 2019 , le gouverneur de la banque de France, François Villeroy de Galhau, a annoncé que cette dernière va tester une nouvelle monnaie digitale dès l’année 2020. Cette dernière portera le nom de ​monnaie digitale de banque centrale (MDBC).

Les transactions sur le marché de paiement deviennent de plus en plus numériques. S’ajoute à cela l’émergence parallèle d’une nouvelle génération des cryptomonnaie telles que le bitcoin, Libra de Facebook…

Plusieurs pays et gouvernements veulent couper l’herbe sous le pied des projets de cryptomonnaie privée. On parle principalement de Libra de Facebook qui est prévue d’être lancé officiellement en 2020.

Le premier pays qui a avancé sur son projet de cryptomonnaie nationale c’est la Chine (Central Bank Digital Currency).

Dans ce sens, la France a lancé également plusieurs appels à créer une cryptomonnaie publique de typer Euro Coin. Cette proposition a été fortement convaincante pour la Banque de France, qui lancera un appel à projets avant la fin du premier trimestre de 2020, selon la déclaration de , François Villeroy de Galhau, le gouverneur de cette institution.

Par cette initiative qui constituera une première dans la zone euro, la banque de France vise le développement d’un  « euro digital ». Concrètement, il s’agit d’un euro sous forme numérique dont les mécanismes d’émission pourraient reposer sur des technologies comme celle de la blockchain.

Cette expérimentation sera réservée principalement aux transactions “de gros” c’est à dire les transactions entre les institutions financières. Selon le gouverneur ces institutions disposent d’un niveau de maturité numérique plus élevé que celui des particuliers.

 

 

 

A propos de Soumaya ANFLOUS

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.