Qwant s’agrandit (partie 2) : Plus qu’un moteur de recherche, un outil éthique

Comme nous l’avons dans la première partie de l’article, Qwant a pour objectif d’étendre son offre afin de concurrencer l’omniprésence de Google. Au-delà de cet aspect, il souhaite être un véritable moteur de recherche éthique et responsable. Bien que son activité reste minime face au géant du web, Qwant se dessine comme la meilleure alternative pour devenir le moteur de recherche d’une Europe en quête de souveraineté numérique.

  • Qwant Junior 

Ayant toujours pour objectif de satisfaire ses utilisateurs plus nombreux et s’élevant à 100 millions en avril 2019, Qwant propose un moteur de recherche éthique à destination des enfants, Qwant Junior. Ce service spécialement conçu pour les jeunes utilisateurs de 6 à 12 ans est soutenu par l’Éducation nationale.

Le 15 octobre dernier, l’entreprise a lancé la deuxième version de Qwant Junior. Ainsi, cette déclinaison dévoile de nouvelles fonctionnalités et une identité graphique repensée autour de cinq thématiques dédiées. Dans le même sens, les images violentes et autres contenus inappropriés sont automatiquement bloqués. Par exemple, en notant « Bataclan », très peu de résultats affichés sur Qwant Junior font directement référence aux attentats.

  • Qwant Causes 

Le moteur de recherche français a également mis en place Qwant Causes. Il s’agit de transformer les clics en dons en ayant la possibilité de choisir l’association qui en bénéficiera. Pour favoriser le financement d’une association, l’utilisateur accepte de recevoir plus de publicités que d’habitude. C’est de cette manière qu’il sera possible de cumuler des « Qozs », une monnaie virtuelle, qui seront automatiquement reversés à son association favorite ou, par défaut, à l’association du mois choisie par l’équipe de Qwant. Pour choisir une association favorite, l’utilisateur peut rechercher parmi les associations référencées par Qwant Causes.

Ainsi, il est très intuitif pour l’utilisateur de Qwant Causes de connaitre en détail l’association qu’il souhaite soutenir. La startup a communiqué en toute transparence les dons récoltés par le biais de son service. Les premiers résultats ont été très encourageants avec près de 30 000 d’euros récoltés réservé plus exactement 27 887 euros.

Qwant Med & Surgery : L’innovation au service de la santé

Au travers de tous ces services en ligne ou encore en préparation par Qwant, il en existe un qui relève d’une considération particulière liée à la santé. Ainsi, Qwant Med & Surgery est un service mettant la puissance de ses serveurs au service d’applications médicales de réalité augmentée ou d’imagerie. Le service a été conçu avec Nvidia, leader de l’informatique visuelle spécialisée dans la conception de processeurs graphiques et qui se veut au service des médecins. Qwant jouera le rôle de plateforme au bénéfice de la chirurgie, toujours en garantissant l’anonymat et la confidentialité des données.

Le recours à l’intelligence artificielle

Il convient de souligner que la startup française s’appuie très largement sur l’intelligence artificielle dans ce cadre, le but de Qwant est d’améliorer la pertinence de son moteur de recherche. Grâce à cela, les documents sont mieux référencés ou encore les spams et les contenus inappropriés sont automatiquement détectés. L’intelligence artificielle bénéficie particulièrement à la déclinaison du moteur de recherche avec Qwant Junior.

La stratégie de communication de Qwant : Un blog technique

Qwant a également développé, en parallèle de l’utilisation de son moteur de recherche, un blog technique pour mieux communiquer avec ses utilisateurs. Le blog se nommant “better web” est disponible en trois langues différentes et traite de différents sujets toujours en lien avec l’objectif de Qwant. Ce blog délivre également des conseils pour une conduite plus responsable concernant le respect de la vie privée et la protection des données. En dehors de son blog, Qwant reste facilement accessible aussi depuis les réseaux sociaux. Il peut donc répondre en direct aux demandes et aux requêtes des utilisateurs.

Par conséquent, Qwant apparaît comme une bonne alternative pour concurrencer le moteur de recherche Google. Il s’inscrit dans une démarche éthique et responsable de l’utilisation d’internet. Cependant, il reste des services et des applications nécessitant une amélioration pour un véritable engouement de tous les utilisateurs.

A propos de Marie ACKERMANN

Citoyenne du numérique, j'ai choisi de m'orienter pour mon Master 2 vers le Droit de l'économie numérique. Le monde du numérique est une grande source de curiosité d'autant plus que le droit actuel répond difficilement à ses évolutions constantes. Il m'est donc indispensable d'analyser l'actualité dans ce domaine pour en relever les différents enjeux.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.