Mobile money en Afrique: succès et perspectives (Partie 1)

Le mobile money est sans nul doute l’activité qui a connu une extraordinaire croissance sur le continent africain atteignant en seulement dix ans un volume de 1,7 milliard de transactions en 2018 selon le rapport annuel de l’association GSM.

Le numérique en Afrique ces dernières années se conjugue avec téléphonie mobile, internet, Facebook, WhatsApp mais surtout avec mobile money. Ce dernier a eu un impact considérable dans le quotidien de la population du continent dans plusieurs domaines. Il est intéressant d’avoir un aperçu des quelques facteurs ayant permis cette « african succes story ».

Des besoins urgents

D’abord les besoins. L’Afrique se caractérise par des grandes distances et un faible développement des infrastructures. A cela s’ajoute un faible taux de bancarisation de la population mais paradoxalement presque 80% de la population possède un téléphone portable. Par contre 70% de la population ne réside pas dans les centres urbains. Se pose alors le problème de transferts d’argent car les agences de transfert sont quasiment toutes installées dans les villes. Le mobile money est arrivé comme réponse à ces besoins tout en utilisant une technologie à la portée de tous.

Une technologie adaptée

Le facteur qui a le plus participé au succès du modèle est sa technologie. Une technologie relativement simple basé sur le système de code USSD similaire au système pour envoyer des SMS. Le système a, en plus, l’avantage d’être compatible avec presque l’ensemble des téléphones mobiles y compris ceux de première génération majoritaires en Afrique.

Sécurité, disponibilité, contrôle 

En plus de la technologie, la sécurité a joué un rôle considérable. chaque opération nécessite un code pour sa validation. Le code est personnel, garantie de sa fiabilité. Les dépôts et les retraits sont facilités par la multiplication des relais des opérateurs téléphoniques présents partout: agences, commerçants, épiceries, restaurants, bars …

Cette multiplication des partenariats assure une disponibilité à tout moment de l’argent et des opérations. Le système de code offre une facilité de contrôle et de traçabilité des opérations.

Toutes ces combinaisons des facteurs ont permis un développement rapide de mobile money. A la base pensé pour des opérations de recharge de crédit et de transfert d’argent, il a été très étendu à plusieurs autres services: le paiement des factures,les  achats et les paiements dans les boutiques, le paiement des salaires et des fournisseurs, des taxes ainsi que des frais de scolarité. D’autres services se développent y compris la souscription des prêts et d’épargne dans certains pays.

 

 

 

A propos de Maina ABBA KOMI

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.