Le déploiement de 5G face à de multiples difficultés (partie II)

Comme je l’ai expliqué dans la  partie I, le risque sanitaire est un des facteurs qui empêche l’installation des l’antenne de 5G. Toutefois, il y a aussi d’autres obstacles qui ralentissent le lancement à grande échelle de la 5G. Par exemple : le manque de terminaux 5G et la guerre commerciale.

Les autres difficultés de la 5G en dehors du risque sanitaire.

Aujourd’hui, beaucoup de marques de mobiles sont dans le dilemme de produire ou pas des portables compatibles à la 5G. Vu qu’il y a pas d’usage commercial de la 5G, les consommateurs ne se précipitent pas pour en acheter. Par conséquent, les entreprises de terminaux n’ont pas de demandes suffisantes sur le marché, ce qui les empêchent à lancer leurs offres.

Pour l’instant, il y a que HUAWEI, XIAOMI, LG, MOTOROLA, OPPO, SONY, ZTE et ORANGE qui ont promis de lancement des terminaux 5G et il y a déjà une guerre des prix parmi eux. Cependant, ce n’est pas problématique, une fois que les opérateurs commenceront à mettre en place la 5G en 2020, les autres marques n’hésiteront pas à lancer leurs produits sur le marché.

Ensuite, les menaces politiques des Etats-Unis représentent encore des obstacles au déploiement de la 5G. Les pays sont forcés de choisir entre la Chine et les Etats Unis durant cette guerre commerciale sino-américaine.

Selon un article publié dans « Le Monde », l’Allemagne a autorisé HUAWEI à participer aux enchères pour les octrois de ses chantiers 5G malgré les menaces américaines, c’est à dire que le gouvernement a autorisé HUAWEI à bénéficier d’un point de contact avec les 4 grands opérateurs en lice.

Le déploiement de la 5G: Projet ” 5G Rural first “

L’ancienne génération de réseaux, surtout la 4G, a d’abord été mise en place par les coréens et les japonais. A cause d’un déploiement très coûteux, les régions pauvres ont été les dernières à profiter des fréquences à haut débit et des bénéfices qui y sont générés.

Selon un rapport de 2017 de la Banque mondiale et de l’Organisation mondiale de la Santé, la moitié de la population de la planète n’a pas accès aux services de santé essentielle. Pour résoudre ce problème, la 5G va éventuellement aider à faire entrer la consultation médicale dans les pays ou les régions rurales, et développer l’e-santé et l’opération à distance. Ce faisant, la France et le Royaume-Unis ont lancé le projet « 5G Rural First » en 2019, ils décident de mettre en place les systèmes de l’IoT aux îles Orkney (un groupe de 70 îles, c’est le deuxième région la plus isolée au Royaume-Unis). Si la 5G marche là-bas, elle pourrait aider aussi les autres régions rurales.

A partir du même objectif, les autorités chinois ont décidé d’installer la conférence mondiale d’internet à WuZhen (乌镇), une petite ville touristique basée sur les artisanats et la fabrication d’alcool de riz, avec seulement 12 000 habitants permanents. Elle a été totalement couvert par la 5G pendant la 6e conférence mondiale de l’internet et la 5G restera dans cette petite ville comme une infrastructure permanente.

Enfin, je voudrais citer William Shakespeare : « Rien n’est ni bon ni mauvais, tout dépend ce que l’on en pense. » La 5G a ses deux côtés comme toute les technologies émergentes, il ne faut pas uniquement se concentrer sur son côté mauvais.

A propos de Yue YANG

Débutant en e-marketing

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.