Le rôle de l’IA dans l’industrie du tourisme

Le chercheur Yann LeCun, responsable de FAIR, le laboratoire de recherche de Facebook, définit l’IA comme une manière de faire faire aux machines des activités qu’on attribue généralement aux animaux et aux humains. L’IA vise donc à mettre en œuvre des techniques qui permettent aux machines d’imiter une forme d’intelligence réelle. On la retrouve dans l’industrie du tourisme pour les acteurs du BtoC mais aussi BtoB. Le logiciel de « smart pricing » utilisé par Accorhotels utilise le machine learning pour établir les tarifs selon l’historique et la concurrence. Accorhotel peut ainsi proposer le meilleur prix au client et maximiser ses réservations.

 

Le rôle de l’IA

Frédéric Vanhoutte insiste sur ce point : l’IA doit être utilisée par tous les acteurs économiques. Aussi bien les grandes entreprises que les petites. C’est justement aux PME d’utiliser l’IA pour personnaliser les besoins des clients ainsi que leurs expériences. Les PME qui ne s’adaptent pas aux nouvelles technologies du numérique risquent de perdre la connaissance du marché et en proximité avec leurs clients. Une clientèle qui change ses habitudes de consommation et son mode de vie en permanence.

Cette omniprésence de l’IA permet de mieux gérer les déplacements des futurs vacanciers et voyageurs. En effet, il est possible avec cette l’IA de stocker une base de donnée (Big Data), d’analyser les déplacements et en faire des prédictions. L’objectif étant d’optimiser les déplacements des voyageurs, de réduire les coûts et de répondre à leurs besoins.

Le futur de l’IA dans l’industrie du tourisme

Dans le futur il sera possible de visiter une cabine d’avion ou chambre d’hôtel en réalité virtuelle. Courant 2019, la société “Exotismes”, tour opérateur spécialiste des îles lance SIA. Cette dernière est une intelligence artificielle qui permet d’assister les conseillers voyages dans l’élaboration de leur devis. En 2020 la société “Exotismes” sortira une nouvelle option de SIA : la reconnaissance vocale. Elle aura pour mission d’écouter la conversation entre le conseiller voyage et l’agence et pourra au terme de la discussion établir le devis correspondant. L’innovation en matière d’IA est partout et représente une grande rivalité. Notamment entre les GAFA mais aussi les BATX en Asie, qui se livrent une bataille sans merci pour avoir la meilleure technologie en matière de reconnaissance vocale. Amazon a déjà mis en place et travaille depuis 2018 sur cette option dans les chambres d’hôtel avec son offre « Alexa for Hospitality ». Cette option permet de personnaliser une chambre aux besoins du client ( gestion de la lumière ou encore réservation d’activité avec la reconnaissance vocale ).

Il faut toutefois éviter le surplus de technologie et d’innovation, mettant à l’écart le côté humain que certains clients recherchent en vacances ou en voyage. Il faut aussi éviter de penser qu’il y a qu’une intelligence naturelle d’un coté et une intelligence artificielle de l’autre. Les tâches effectuées par la machine doit permettre à l’humain de gagner du temps et ainsi se concentrer sur de nouvelles opportunités.

« il n’y a pas de compétitivité entre l’homme et la machine » ( Gilles DOWEK).

 

Alain ONG

 

A propos de Alain ONG

Étudiant en Master 2 - Commerce Électronique à la faculté de Droit de Strasbourg. Passionné des nouvelles technologies et du numérique. Je m'intéresse également aux sujets tels que l'intelligence artificielle, les crypto-monnaies ou encore le cybermarketing.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.