Tendance sur le Dark Web : l’achat de pack d’identité numérique

Sur Internet, le commerce en ligne offre la possibilité d’acheter toutes sortes de biens et de services. Pour des produits pas forcément licites, il suffit de se rendre dans son souterrain : le Dark Web. Armes, drogues, tueurs à gages, virus…sont autant de biens et de services qu’il est possible d’acheter ou de vendre à des prix variables.

Mais vous êtes vous déjà demandés ce que valaient nos informations personnelles sur le Dark Web ? Au vu des prix, nos identités ont une valeur insignifiante. En effet, hormis des produits matériels, la commercialisation des données personnelles n’est pas épargnée sur le Dark Web. En échange de Bitcoin ou d’autre cryptomonnaie, n’importe quel individu malveillant peut se procurer des données volées.

Une nouvelle tendance est apparue en 2016 et s’est accrue ces dernières années : l’achat de pack d’identité numérique, autrement appelé, le pack « fullz ». Ce pack regroupe un certain nombre d’informations personnelles telles que : le numéro de carte bancaire, le numéro de sécurité sociale, les informations biométriques, le numéro de téléphone portable, le numéro de permis de conduire, la date de naissance…

Durant l’année 2019, une société privée spécialisée dans la sécurité des systèmes d’information, Kaspersky, a découvert l’existence d’un marché noir, Genesis Store. Ce marché noir vendait environ 60 000 packs de profils volés comprenant des empreintes digitales, des noms et des mots de passe web d’utilisateurs à un prix variant de 5 à 2 000$ (l’équivalent de 4,5 à 1 809€).

Pour en savoir plus : https://www.lebigdata.fr/que-faire-donnees-dark-web

A propos de Rahime ACAR

Etudiante en Master 2 Droit de l'économie numérique, je suis particulièrement intéressée par les enjeux juridiques et techniques de la cybersécurité et la protection des données personnelles.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.