La TeslaSuit, la combinaison VR qui nous rapproche de la science-fiction

Comment ne pas vouloir s’immerger dans l’univers des jeux vidéo de la même manière que dans le film de Steven Spielberg : Ready Player One ? C’est ce que TeslaSuit promet aux utilisateurs : d’être plongés dans un environnement virtuel grâce à une combinaison multisensorielle. Cette combinaison permettrait de compléter les autres accessoires de réalité virtuelle déjà présent sur le marché comme le casque ou les gants de réalité virtuelle.

La combinaison est composée d’une veste et d’un pantalon auquel on a apposé des capteurs qui vont envoyer au corps humain de petites impulsions électriques. La stimulation délivre des sensations à l’ensemble du corps ou se concentre uniquement sur certains muscles. La rétroaction haptique transmet des sensations qui vont du simple toucher à la forte pression, des sensations de chaud ou de froid et même des simulations de pluie ou de vent.

La TeslaSuit est une combinaison qui est comme une seconde peau, elle est extensible, lavable et laisse respirer la peau. Son dispositif permet une utilisation par Bluetooth ou Wifi et promet une batterie avec une durée de vie de 8 à 10 heures.

Les créateurs de la combinaison s’adressent aux utilisateurs de jeux vidéo mais tend à s’installer dans des domaines professionnels tels que le domaine public ou médical.

La combinaison est utilisée auprès des athlètes pour perfectionner des techniques et des mouvements, en dépassant les limites de l’entraînement classique. La technologie est aussi présente auprès des agents de la sécurité publique. On pense notamment aux sapeurs-pompiers qui subissent un environnement sous forte pression, en les entraînant à maîtriser le stress lié au métier. Mais la TeslaSuit est prometteuse dans le domaine de la réhabilitation. L’entreprise est en phase d’essai clinique et cherche à comprendre son potentiel de réadaptation des personnes. Elle est utilisée notamment pour stimuler le système musculaire et nerveux de la personne. Elle permet également une électrothérapie de la peau ou de créer un électrocardiogramme de la personne.

A propos de Sarah DUWALD

Etudiante en Master 2 Commerce électronique à la Faculté de Strasbourg.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.