Google :Vers une amélioration des conditions de navigation des internautes malvoyants

 

 

 Google intègre une fonctionnalité de reconnaissance d’image, afin de permettre aux utilisateurs malvoyants du navigateur chrome d’obtenir une description des images sur le web.

 

Pour faciliter le quotidien de 1,7 million de déficients visuels, la France a mis en place en 2016 un projet de loi sur l’accessibilité de l’Internet pour tous.
Aujourd’hui, une grande partie du web reste inaccessible aux malvoyants.
Malgré plusieurs efforts fournis, beaucoup de sites ne respectent pas les standards mis en place par WAI «Web Accessibility Initiative », notamment l’attribut texte alternatif « alt », nécessaire pour décrire le contenu d’une image.
Les malvoyants privés de certaines informations indispensables, l’équipe Google Chrome en charge de l’accessibilité de la navigation web a apporté une solution aux problèmes grâce à l’intelligence artificielle.

Google a utilisé des fonctions de reconnaissance d’image au service des malvoyants. A ce jour, il est désormais possible de créer des descriptions textuelles des images trouvées sur le web, grâce à de nombreux algorithmes:
• le premier est basé sur des systèmes d’apprentissage automatique communément appelé machine-learning
• le second est basé sur l’utilisation du réseau neuronal

Tous les deux permettent de décrire le contenu d’une image complexe en langage naturel.

Exemple: un lecteur d’écran peut trouver une photographie d’un enfant avec une balle entre ses mains et commenter à l’utilisateur « on dirait que l’enfant attrape quelque chose ». Ceci reste une réponse floue. Donc le système n’est pas très fiable.

Si l’intelligence artificielle n’arrive pas à identifier exactement une image, la balise ne sera pas remplie. Google indiquera « aucune description disponible ».
Pour le moment, ce système existe seulement en langue Anglaise.
Google prévoit l’accessibilité en d’autres langues dès 2020.

A propos de Maria KADIRI

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.