Les partenaires initiaux du projet Libra quittent l’aventure

Après avoir dévoilé en juin dernier le lancement de sa cryptomonnaie Libra, Facebook doit faire face à de nombreux refus provenant des financeurs du projet.

Logo de l’Association Libra

Le leader des réseaux sociaux avait planifié le lancement de sa monnaie d’ici 2020, mais le projet a de plus en plus de difficulté à être exécuté. En effet, Facebook comptait sur la participation de 28 membres fondateurs tels que Visa, Mastercard, Paypal, eBay ou Uber. Chaque partenaire, dont Paypal devait investir 10 millions de dollars dans le projet. Le service devait permettre à ses utilisateurs de réaliser des achats et des transferts d’argent aisément et à moindre coût. La monnaie échangée ne dépendrait ni d’un Etat, ni d’une banque centrale.

Cependant, le 4 octobre 2019, Paypal a annoncé par un communiqué qu’il quittait le projet de la cryptomonnaie afin de se « concentrer sur la mission et les priorités de son activité ». La société ne reste pas en froid avec Facebook qu’elle considère comme un « partenaire stratégique de longue date » avec qui ils « continuerons de collaborer et [de] soutenir. »

Le doute s’est rapidement fait ressentir chez les autres partenaires financiers : eBay, Visa et Mastercard ont également fui le projet 10 jours après Paypal. Le projet ne repose désormais plus sur les gros noms annoncés en début de projet.

Le co-créateur de Libra, David Marcus a réagit sur Twitter en disant respecter la décision de ces entreprises. Il affirme que le résultat de cette pression autour du projet et forcément lié à l’importance majeure de ce qui va en résulter.

Aujourd’hui, malgré les conflits des Etats européens qui désapprouvent cette future monnaie, l’association Libra recherche de nouveaux membres pour compléter et renforcer son avenir.

A propos de Sarah DUWALD

Etudiante en Master 2 Commerce électronique à la Faculté de Strasbourg.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.