Bonne nouvelle pour les tétraplégiques : Un exosquelette connecté pour pouvoir remarcher

En France, l’importance accordée à l’intelligence artificielle dans le domaine de la santé est en évolution continue. En octobre 2019, un progrès technologique donne naissance à une innovation fascinante en phase de test. Il s’agit d’une machine connectée au cerveau pour faire bouger le corps d’un tétraplégique, on parle bien d’un exosquelette connecté.

En général, les exosquelettes sont utilisés dans plusieurs domaines. Ils permettent d’assister l’humain et de le soutenir dans les tâches nécessitant une force physique. Aujourd’hui, cet objet constitue une solution médicale pour rendre possible le rêve d’un tétraplégique de marcher à nouveau.

Un dispositif mécatronique

Il s’agit de diriger les mouvements d’un exosquelette par la pensée humaine. Des électrodes sont regroupées dans deux implants afin de les implanter sur le cerveau du tétraplégique. L’objectif est d’identifier les impulsions du cerveau pour les traduire en mouvements réels.

Il suffit que l’individu ait la volonté de bouger et d’imaginer des mouvements, pour qu’une transmission des messages électriques soit faite. Les signes cérébraux seront détectés, puis déchiffrés grâce à un logiciel mathématique. Les données seront compréhensibles par l’exosquelette et traduites en mouvements du corps. C’est donc la pensée de l’individu qui commande l’armure motorisée.

Une marche normale dans l’avenir

Les tétraplégiques ont perdu la motricité de leur corps. Comme lorsqu’il marche pour la première fois, le bébé essaie de faire des pas en vitesse très lente et tient assez difficilement son équilibre debout. Pareil pour la marche en exosquelette.

Pour ce problème médical, il est nécessaire de s’entraîner régulièrement pour réapprendre le corps à bouger et rééduquer l’ensemble des fonctions de mouvement.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.