Faillite de Thomas Cook : mauvaise adaptation au digital ?

Thomas Cook, plus vieux voyagiste du monde a vu sa faillite être prononcée le 23 septembre 2019. Leadeur sur ce marché pendant longtemps, le poids de sa dette était devenu trop lourd. Nous pouvons expliquer ce résultat par une transformation numérique insuffisante.

L’offre proposée par Thomas Cook était simple, de type « clé en main » : directement prête à être utilisée.

Si ce type d’offre est adapté aux personnes qui ne veulent pas faire de recherches et l’était à l’époque où le web n’existait pas, elle est totalement démodée à l’ère du « do it yourself ». Les clients ont envie de préparer leur voyage de A à Z et les grands gagnants de ce marché sont Airbnb, Easyjet, Booking… car non cette faillite n’est pas due à une baisse de la demande du tourisme.

L’enseigne avait tout de même entamé une transformation digitale accès sur deux points :

-la vente en ligne : une refonte des sites de manière responsive pour les adapter au mobile.

-le « web to store » : un meilleur référencement, un développement des avis clients, une mise en place de devis par téléphone ou par mail.

En 2017 elle avait même conclu une alliance avec Expédia, son concurrent américain. Le but était de simplifier les réservations d’hôtels et sortir de son offre clé en main.

On peut même parler de « myopie marketing », expression de Théodore Levitt qui explique l’échec de certains en cas d’innovation de rupture par un manque de concentration sur les besoins des clients.

Malgré les efforts effectués, le voyagiste n’a pas su s’adapter au nouveau marché, il n’a pas réussi sa transformation numérique et en a payé le prix.

A propos de Joanna MAYEUR

Etudiante en Master 2 Commerce Electronique. Intéressée par le webmarketing dans sa globalité.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.