Vers la fin du Binge Watching ?

L’arrivée des nouvelles plateformes de streaming oblige Netflix à prendre un nouveau virage en terme de diffusion de ses programmes mettant ainsi à terme au Binge watching. Sur le premier semestre 2019, Netflix a perdu plus de 6 % d’utilisateur américain. Un signe donc de la nécessité d’innover et de changer de stratégie.

Nouvelle évolution donc sur la plateforme Netflix, la mise en place d’émission à base de 1 épisode par semaine.Les premiers concernés sont les Reality Shows (Télés Réalités).Ce sera notamment le cas pour l’émission Rhythm + flow ( Le « the voice américain  ») Si la mode du binge watching consistait à visionner en rafale ou à la suite tout les épisodes d’une série. Elle semble aujourd’hui mise en second plan.

Cette évolution dans la manière de consommer le streaming n’est pas nouvelle et Netflix n’est pas le premier à se tourner vers cette stratégie : ABC ou CBS utilise déjà ce format hebdomadaire de streaming.

Hulu aussi, avait déjà mis en place ce modèle de diffusion en dévoilant 3 premiers épisodes d’une série la première semaine. Disney + souhaite aussi appliquer ce modèle et l’a annoncé pour cet automne. Disney + entrera en scène dès le 12 novembre aux Etats-Unis et mettra à disposition pour ses abonnés 500 films 7500 épisodes. Il sera possible de regarder des films Pixar, Star Wars ou encore les derniers Avengers. Disney prévoit de sortir 23 films et 19 séries sur sa plateforme pour les 3 prochaines années. 

Netflix et d’autres plateformes souhaitent faire revivre cette sensation de frustration à la fin d’un épisode à ses abonnés. L’objectif étant de  les fidéliser et les rendre plus stables. Cette diffusion hebdomadaire permettra ainsi d’éviter les éventuels spoilers et le retour d’un véritable rendez-vous chaque semaine.

 

Alain ONG

A propos de Alain ONG

Étudiant en Master 2 - Commerce Électronique à la faculté de Droit de Strasbourg. Passionné des nouvelles technologies et du numérique. Je m'intéresse également aux sujets tels que l'intelligence artificielle, les crypto-monnaies ou encore le cybermarketing.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.