La clé biométrique, une invention “Made in France” pour sécuriser ses données personnelles

Inspiré par l’histoire d’une célébrité s’étant fait voler ses photos privées, Hervé Le Dévéhat a jugé nécessaire la création d’une clé biométrique quand on sait que 80% des cyberattaques sont avant tout causées par l’erreur humaine.

Appelé KéoPass, cet objet en forme de clé a d’ores et déjà séduit les investisseurs japonais et américains.

Son mode de fonctionnement est le suivant : il suffit d’enregistrer les empreintes de ses 10 doigts sur une interface web. Chaque empreinte correspondra à un code unique qui sera mis en place par cette clé. C’est donc en se connectant sur son compte professionnel ou sur sa messagerie privée par exemple que l’utilisateur posera ses doigts sur cette clé qui déverrouillera automatiquement l’accès à ses différents comptes en ligne.

Cette clé a un autre avantage, elle peut être connectée à n’importe quel appareil par Bluetooth ou USB.

Elle est déjà en plein essai en France, notamment dans certains établissements publics et banques privées, afin de permettre aux salariés d’obtenir un gain de temps lors de leur authentification sur leurs postes de travail.

Grâce à ce nouveau produit innovant, l’utilisateur n’aura plus aucune contrainte liée à la création et mémorisation de mots de passe, ce qui permettra donc dans un premier temps de palier les problèmes de cybersécurité et dans un second temps, d’aboutir à une “authentification forte” de chaque utilisateur.

A propos de Jennifer CISSE

Etudiante en Master 2 Droit de l'économie numérique

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.