Le rôle de MVP dans un projet eCommerce

 

Qu’est-ce que MVP ? Le Minimum viable product (MVP) ou produit minimum viable est une version simplifiée du projet. Il ne contient que les fonctions essentielles, sans lesquelles le lancement du projet n’a pas de sens. Autrement dit, c’est la structure ou la base d’un projet.

Le MVP n’est pas seulement un produit avec des fonctionnalités réduites ou pouvant être sur le marché plus tôt. En fait, un produit minimum viable ne devrait pas être un produit du tout. Le MVP n’est pas un produit fini, mais un process. 

Le MVP est généralement développé en 1,5 à 2 mois. C’est nécessaire pour ouvrir un projet à un petit public et tester sa viabilité.

Diagramme adapté de Ries, E. (2011) – “The Lean Startup”

Pour n’importe quel projet la mise en place d’un MVP est essentielle, car grâce a ce processus il se révèle généralement que certaines des fonctionnalités prévues ne sont pas nécessaires, mais apparaissent d’autres fonctions qui seront essentielles.

 

Rubrique #TipsAndTricks :

Pas un MVP – A ne pas faire !

Il est essentiel de bien comprendre que le MVP ne doit pas nécessairement se rapprocher du produit que vous envisagez de construire.

Le but du lancement anticipé d’un MVP est d’économiser 5 à 6 mois, ainsi que de l’argent pour le développement de toutes les fonctionnalités du produit, de révéler l’intérêt du projet parmi les utilisateurs réels et, si nécessaire, de corriger le cours.

Lorsque vous créez un produit, vous faites beaucoup d’hypothèses. Vous supposez que vous savez ce que veulent les utilisateurs, comment le design doit fonctionner, quelle stratégie marketing doit être utilisée, quelle architecture serait la plus efficace, quelle stratégie de monétisation serait la plus rationnelle à long terme, et quelles lois il faut suivre. Certaines de ces hypothèses seront fausses. 

Exemple #Gâteau :

Le MVP – A faire !

On veut préparer pour la première fois un gâteau. Avant de le préparer, il faut s’assurer que le gâteau va plaire aux gens ou encore que l’on arrive à bien le préparer. Pour éviter de dépenser de l’argent sur des ingrédients, il faut tester. On le fait à un moindre coût, sous forme simple d’un muffin sans décorations.

Dans notre cas le muffin est le MVP – on teste. Cela va nous permettre de voir si le consommateur est content avec le résultat ou pas. Si le résultat est positif on peut avancer dans un gâteau plus grand, mais avec plusieurs “features”: des fleures en sucre, des figurines comestibles, etc. 

Pour savoir quelles caractéristiques du produit doivent être incluses dans MVP et lesquelles peuvent être reportées, il est nécessaire de faire une liste complète des caractéristiques que vous jugez importantes et de poser une question pour chaque élément de cette liste : “Puis-je faire cette fonctionnalité une semaine après le lancement ?”. S’il y a une chance que ce point puisse être reporté, il ne fait pas partie du MVP.

En respectant ce processus simple, vous pouvez économiser beaucoup de temps et d’argent pour l’ensemble de vos projets. Cela vous permettra d’analyser les potentiels risques de votre projet eCommerce, mais également d’améliorer votre produit.

A propos de Nicoleta TEPORDEI

Étudiante en Master 2 Commerce Electronique

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.