Lootbox : Le début de la régulation

Tandis que la société regarde avec un œil toujours plus méfiant les lootboxs, ces caisses de récompenses virtuelles au contenu aléatoire dans les jeux vidéos, plusieurs poids lourd de l’industrie ont décidés de prendre les devants pour rendre ce genre de pratiques plus transparentes.

Cashbox, Money, Currency, Cash Box, Finance, Money Box

Sony, Nintendo et Microsoft en chef de file

Sous l’impulsion des trois constructeurs phares de console, Sony, Nintendo et Microsoft, L’Entertainement Software Association (ESA) a annoncé via un communiqué sur son site la mise en place de règles pour rendre les lootboxs plus transparentes, notamment en dévoila les probabilités d’obtenir telle ou telle récompense. L’ESA est le plus gros syndicat de l’industrie du jeu vidéo et est notamment en charge de l’organisation de l’E3, plus gros salon de jeux vidéo au monde.

De nombreux poids lourds de l’édition suivent le mouvement dans ce secteur où il n’existe pas encore de régulateur institutionnel tel que Blizzard Activision, Take-Two, Bethesda ou encore le français Ubisoft.

Entre bonnes intentions et stratégie

Cette démarche intervient dans un cadre tendu ou les régulateurs en matière de jeux de hasard portent leur attention sur les pratiques des éditeurs de jeux vidéos. Si cette volonté de montrer patte blanche apparaît saine, le contexte nous invite à nous interroger sur la proportion de stratégie dans ce mouvement. Les lootboxs rapportent des revenus colossaux aux éditeurs et sont maintenant des éléments centraux dans les business model des créateurs de jeux. En faisant un pas en avant, les éditeurs essaient d’éloigner le spectre de qualification de jeux d’argent pour leurs lootboxs. Cela pourrait être désastreux pour l’industrie, qui n’est pas prête à se plier aux différentes règles qu’imposerait cette qualification, notamment sur la protection des mineurs.

Quand bien même les éditeurs semblent bien intentionnés dans leur démarche, il y a fort à parier que les lootboxs resteront dans le viseur des régulateurs de jeux de hasard.

A propos de Pierre ETIENNE GIRANDIERE

Passionné de nouvelles technologies et d'innovation, je cherche une opportunité pour travailler dans l'industrie du jeux vidéo.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.