Le partage des données des véhicules en temps réel entre BMW, Ford, Volvo et Mercedes

BMW, Ford, Mercedes-Benz et Volvo ont participé à un projet européen de test sur la sécurité permettant de partager des données anonymes sur la sécurité routière, telles que des informations sur l’état de la route, de l’allumage des témoins de danger etc. Ces données pourraient être partagées par d’autres voitures. Le projet a été lancé pour la première fois aux Pays-Bas. Il sera ensuite étendu à l’Allemagne, l’Espagne, la Finlande, la Suède et au Luxembourg.

Dans le cadre de ce projet d’essai, les données, notamment celles relatives à la sécurité et collectées par les véhicules BMW, seront envoyées au serveur cloud du groupe. Elles seront ensuite transmises au système d’information embarqué du véhicule de Mercedes-Benz se trouvant à proximité, afin de permettre leur utilisation. Le projet est actuellement en phase de test.

BMW a annoncé qu’à partir du 1er juillet, le partage de données débuterait sur un groupe de véhicules. Les données partagées incluraient notamment des informations sur les avertissements de panne de voiture, les routes glissantes ou encore la faible visibilité. BMW sera ainsi la première entreprise automobile à partager des données sécurisées avec les autres marques. Par exemple, lorsque le propriétaire de la voiture Volvo allume les feux de détresse, le témoin correspondant s’allume. De la même manière, lorsque le véhicule a une adhérence faible à la route, un témoin lumineux s’allume. Volvo a annoncé plus tôt cette année que toutes ses voitures partageraient les informations de sécurité à partir de 2020 et a exprimé l’espoir que d’autres constructeurs puissent adopter de telles méthodes afin de réduire l’incidence des accidents de la route grâce à une technologie intelligente.

A propos de Chang XUE

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.