Alexa se lance dans la santé

Depuis quelques années les GAFAM se familiarisent avec la santé. À travers les montres connectées, coachs sportifs virtuels, ou applications mobiles, ils ont réussi à intégrer ce marché très porteur. Après le lancement de son service Amazon Comprehend Medical fin 2018, Amazon y fait un pas de plus.

 

De nouvelles compétences pour Alexa

Jusqu’alors, l’assistant personnel intelligent du géant américain, connu sous le nom d’Alexa, a été développé pour répondre à des tâches basiques et quotidiennes : donner la météo, lire des livres audio ou de la musique, donner des informations en temps réel, ou régler et activer des alarmes.

Bientôt, des fonctions médicales seront ajoutées. Amazon souhaite intégrer Alexa aux soins médicaux afin de se rendre indispensable auprès des professionnels de santé et des patients. Ainsi, l’assistant pourra renseigner sur l’état de santé d’une personne notamment si elle est atteinte d’une maladie chronique, indiquer le taux de glycémie ou prendre des rendez-vous médicaux.

 

Qu’en est-il des données médicales ?

Lorsque l’on évoque l’internet des objets et la santé, on pense instantanément à la protection des données médicales. Considérées comme étant des données sensibles, Amazon a annoncé ce 4 avril 2019 avoir obtenu l’accord de l’HIPPA (Health Insurance Portability and Accountability Act). Cette loi impose aux établissements de santé le respect de règles strictes sur la protection des données. Celles-ci ne pourront être échangées qu’entre les professionnels et établissements autorisés par le patient.

En respectant l’HIPPA, Amazon a pu autoriser les développeurs qui le souhaitent à proposer de nouvelles compétences pour Alexa. Six d’entre-elles ont été dévoilées comme l’application permettant le suivi de l’état de santé d’un enfant après une opération du cœur, l’application spécialisée pour les patients diabétiques ou le suivi d’une livraison de médicaments, pour n’en citer que quelques-unes.

Amazon ayant obtenu la certification d’un hébergeur de santé en France, ces fonctions seront également disponibles sur le territoire national.

A propos de Julie TAING

Étudiante en Master 2 Commerce électronique à l'Université de Strasbourg. Je suis passionnée par les nouvelles technologies, plus particulièrement dans le domaine de la santé.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.