Xiaomi : ambition de conquérir le marché africain

Le 18 janvier, le PDG de Xiaomi, LEI Jun, a annoncé la création du Département régional africain. Le vice-président de Xiaomi, WANG Lingming, s’occupe des affaires en Afrique. Cela indique que Xiaomi a décidé d’entrer sur le marché africain.

Xiaomi a l’intention de se développer sur le marché étranger depuis quelques années. Avant cette décision, Xiaomi avait mis ses efforts sur le marché indien. L’objectif de l’année 2019 de Xiaomi est d’augmenter ses ventes mondiales.

 

Un marché à fort potentiel

Le continent Africain est composé de plus de 54 pays avec un total de plus d’1,2 milliard d’habitants sur une superficie de près de 30,5 millions de kilomètres carrés. L’Afrique représente 16.4% de la population mondiale. Avec le développement des pays, le besoin des produits mobiles est multiplié. C’est un marché avec un fort potentiel.

Mais l’entrée dans le continent africain est un grand défi pour toute marque mobile. En effet, il existe une grande différence culturelle et économique entre les différents pays de l’Afrique.

 

La forte concurrence

Xiaomi participe finalement à la concurrence sur le marché africain. Il fera face aux plus grands concurrents de la même origine : TECNO, Huawei, OPPO, etc. En plus de cette concurrence entre fabricants chinois, il faudra affronter Samsung qui reste le leader dans la vente de mobile en Afrique.

Ces marques étrangères sont entrées plus tôt sur le marché africain comparé à Xiaomi et possèdent ainsi plus d’expérience dans la vente de mobile sur le continent africain. De plus, ces marques sont déjà connues par la population africaine.

La marque la plus utilisée en Afrique n’est pas du tout populaire dans le monde. C’est une marque chinoise qui n’est cependant pas connue en Chine. Cela s’explique par le fait que cette société ne cible que le marché africain depuis plusieurs années. Ce ciblage a acquis un grand succès.

Il appartient alors à Xiaomi de répondre à une grande question : comment se différencier de la forte concurrence existante afin de gagner une plus grande part du marché africain ?

A propos de Yihua WANG

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.