Datakalab : la start-up qui souhaite mesurer les émotions des visiteurs de sites e-commerce.

La start-up à dévoilé depuis le CES 2019 à Las Vegas une solution destinée à détecter les émotions des visiteurs d’un site e-commerce.

Cette solution a été développée en étroite collaboration avec IBM. Datakalab a développé un outil de reconnaissance faciale permettant de repérer les différents niveaux d’attention et d’engagement émotionnel pendant le parcours d’un client sur un site.

L’outil développé par Datakalab a été croisé avec les données recueillies par IBM sur les interactions des visiteurs du site (clic, déplacement de la souris, etc.).

L’objectif est de permettre au e-commerçant de piloter sa stratégie commerciale non seulement en fonction du taux de clic, mais également à l’émotion qu’a provoquée cette décision.

Pour produire des données de qualité, la start-up utilise plusieurs outils. Par exemple un logiciel de facial coding, qui cartographie les visages des personnes filmées et détecte les mouvements des différents muscles du visages pour les associer à des émotions primaires : la tristesse, la joie, la colère, etc.

Ce facial coding permet également de déterminer la vitesse à laquelle bat le cœur de la personne grâce aux micro-variation de couleur du front.

Datakalab affirme ne jamais enregistrer l’identité des personnes étudiées. Leur objectif est de présenter à leurs clients des tendances générales sur un échantillon de personnes assez larges. En effet les rapports stratégiques fournis par Datakalab sont d’au moins 300 personnes.

Les personnes sont recrutées généralement par e-mailing mais Datakalab souhaite développer un plugin Javascript qui permettrait de recruter une personne en temps réel pendant qu’elle visite le site marchand.

 

A propos de Mehdi BENMEBAREK

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.