Marketing d’influence : les erreurs à ne pas faire

Le recours au marketing d’influence est une réelle opportunité pour les marques ainsi que pour les influenceurs. Le résultat est plus que bénéfique. Cependant, le marketing d’influence peut vite causer des préjudices s’il n’est pas bien utilisé.

Une erreur qui décrédibilise une marque et ses produits

S’il y a une erreur qui peut porter préjudice à la marque, c’est bien la campagne de masse. Certaines marques, par exemple, ne sélectionnent pas leurs collaborateurs. Leur seul objectif étant de gagner en visibilité sur les réseaux sociaux et d’atteindre une masse maximum de consommateur. La marque perd en crédibilité directement et sa e-réputation en prend un coup. Les consommateurs assimilent ces campagnes de masse à des produits peu qualitatifs qui nécessitent un maximum de communication. Le consommateur est assez sceptique, et au final, il est lassé de voir la promotion des produits de la marque partout. Elles sont presque perçues comme des spams, ce sont les placements de produits indésirables. De plus, le collaborateur ne se sent pas privilégié, il se sent comme un panneau publicitaire et ne souhaite pas collaborer ou être associé à ce genre de campagne. 

Une communication à suivre à la lettre

Une deuxième erreur serait de mettre la pression sur l’influenceur quant aux contenus souhaités, l’heure de publication, le texte qui définit la publication… Il ne faut pas oublier que si le choix de collaboration s’est porté vers lui, c’est parce que le contenu qu’il propose nous plaît, que sa ligne éditoriale est attrayante et en adéquation avec la marque. Face à cette pression, le collaborateur ne prendra pas le temps de tester et profiter du produit correctement. Cela se ressentira également lors de la publication du contenu. Il ne faut pas oublier que les collaborateurs sont des êtres humains, leur frustration et leurs sentiments se ressentent. De plus, leur avis ne sera pas objectif. Les collaborations sont des relations basées sur le relationnel et la confiance.

Des produits à outrance

Une autre erreur commise par les marques est l’envoi massif de produits. Certaines personnes influentes se plaignent de recevoir trop de colis. Est-ce l’ironie du sort ? Elles ne peuvent plus partir en voyage sans que leur domicile ressemble à un entrepôt. Bien souvent, malheureusement, ce sont des produits qu’elles ont déjà reçus à plusieurs reprises. L’enthousiasme et le plaisir de découvrir ne sont plus au rendez-vous. Le fait de ne plus envoyer les produits s’il n’y a pas de nouveauté ne plonge pas la marque dans l’oubli, au contraire elle suscite même de l’intérêt et de la curiosité quant aux nouveautés à venir. Les doublons servent souvent aux concours que les influenceuses beauté organisent pour remercier leurs abonnés. Il faut prendre le temps d’analyser et cadrer toutes les campagnes d’influence, car au-delà du mécontentement des influenceuses, ce surplus impacte la planète et pousse à la surconsommation de produits.

Bien entendu, ce ne sont pas les seules erreurs à éviter. Comme on a pu le voir, le fait de négliger le taux d’engagement ou le message de collaboration peut également impacter la marque. Ces erreurs sont généralement celles qui reviennent le plus parmi les coups de gueule des personnes influentes. Il faut que la marque apprenne à écouter et tendre l’oreille quant aux plaintes de leurs collaborateurs…

A propos de Mariame SALHI

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.