Le boom des influenceurs et du marketing d’influence

Avec l’essor des réseaux sociaux et plus particulièrement d’Instagram, une nouvelle profession a fait son entrée. Celle des influenceurs. Entre phénomène à la mode et véritable business model, certains en ont fait leur métier à plein temps. Loin de s’essouffler, ce phénomène a même donné naissance à des formations afin de devenir influenceur.

Ils sont suivis par des milliers et même, des millions de personnes, autrement appelées « followers ». En France, environ 1 internaute sur 3 suit au moins un voire plusieurs influenceurs et 75 % d’entre eux reconnaissent avoir effectué un achat après avoir visualisé des contenus publiés par les influenceurs. Par conséquent les marques leur accordent une attention toute particulière, car chaque bien, accessoire, voyage, service promu touche directement une quantité d’internautes et donc de potentiels acheteurs. Admirés par la génération Z, ils sont capables d’améliorer les ventes sur un produit en une seule publication, voire de révéler au public l’existence d’une start-up jusqu’à lors inconnue.

Qu’est-ce qu’un influenceur ?

Selon l’Autorité de régulation professionnelle de la publicité, « un influenceur est un individu exprimant un point de vue ou donnant des conseils, dans un domaine spécifique et selon un style ou un traitement qui lui sont propres et que son audience identifie ».

Il s’agit donc de personnes qui, grâce à leur e-réputation, diffusent des informations et font la promotion de produits ou services appartenant à des marques.

Le business du métier d’influenceur :

L’agence Hopper HQ, spécialisée dans l’accompagnement des entreprises quant à leur stratégie marketing, propose un classement des influenceurs les mieux payés en 2018 sur Instagram.

À la tête du classement toutes catégories confondues, la personnalité la mieux payée est Kylie Jenner avec une rémunération d’un million de dollars par publication postée. Elle est suivie par la chanteuse américaine Selena Gomez avec une rémunération de 800 000 dollars par post. Puis par le footballeur Cristiano Ronaldo avec ses 750 000 dollars par publication.

Sources : ARPP, Hopper HQ, Digimind

 

A lire également : De la publicité déguisée aux arnaques : le côté négatif des influenceurs

A propos de Camille VAUGARNY

Construite autour de valeurs sportives, déterminée et surtout passionnée par les NTIC, je finalise actuellement mon Master 2 Droit de l’économie numérique après une spécialisation en Propriété intellectuelle en Master 1. Le monde numérique, source intarissable de challenges d’envergure, est en mise à jour constante et je me passionne à identifier, comprendre et analyser ces nouveaux défis qu'ils soient techniques, juridiques ou sociétaux.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.