La disruption des Start-ups B2B (Partie 1)

Disruptez-vous avant de vous faire disparaître. Des métiers seront automatisés, et d’autres émergeront. La disruption de nouvelles technologies et d’outils innovants rend obsolète des secteurs d’activité, des fonctions d’entreprise, et des usages d’un produit/service.

L’économie numérique contribue à changer la donne dans tous les aspects de la vie, c’est une révolution économique et sociale appuyée par la disruption des start-ups innovantes. Nous ne pouvons absolument pas négliger que les Startups tech soient le pilier principal de l’évolution de cette économie, par la disruption qu’elles font à nos modes de consommation, et au mode de fonctionnement des entreprises. Cette disruption fait partie de la transformation numérique.

D’après un rapport de McKinsey, la capacité de l’entreprise à améliorer ses fonctions de support évoquera des conséquences positives sur la performance de ses fonctions de base.

Les Start-ups B2B deviennent plus sexy :

Slack, l’outil de messagerie professionnel, a été la messagerie interne de la start-up Glitch, application de jeux, avant qu’elle se soit pivoté vers le marché B2B grâce à cet outil. Elle a remporté le prix de la meilleure start-up en 2017 par TechCrunch ; un site spécialisé dans l’actualité de start-ups Tech. Elle est devenue il y a quelques années une Licorne qui se prépare désormais pour son Initial Public Offering au 1er semestre de 2019.

De plus en plus, les startups B2C se réorientent vers le module B2B, principalement à la suite d’un échec au marché B2C. Les principales raisons pour cette réorientation sont la psychologie humaine et le contexte social dans le marché grand public. Les besoins, le mode et le canal de communication, les approches relationnelles et commerciales et le processus de ventes ne sont pas les mêmes dans chaque marché. Les capitaux de risque s’intéressent de plus en plus au marché B2B et y injectent des millions d’euros d’investissements. La création de start-ups spécialisées dans les applications SaaS B2B est en plein essor. Elles bouleversent presque chaque tâche des fonctions de support, voire les secteurs d’activité. Les entreprises sont maintenant obligées d’être flexibles et d’entrer dans cet écosystème pour éviter de se faire disruptées. La technologie, qui est la base de cette révolution et de l’accélération de nouvelles technologies disruptives, c’est le Cloud.

Lire plus:  Le rôle du Cloud, et de l’Edge computing dans la transformation digitale

La disruption des fonctions de support d’entreprises : 

Les start-ups sont reconnues pour leur agilité et leur innovation qui leur permettent de présenter de nouveaux modèles économiques et de bouleverser le mode de fonctionnement des entreprises, et de l’économie en général. Les start-ups redéfinissent la culture et l’organisation des entreprises. Dans cette ère numérique, les entreprises rigides et démodées seront mises à l’oubli. Elles doivent s’adapter pour leur garantir une place dans le marché, comme Lego. Lego est connue pour “Apple de Jeux”, à la suite de sa stratégie digitale qui l’a sauvée de la faillite en 2004.  Elle a compris le jeux du marché numérique et instable.

Que se passe-t-il dans le marché B2B et dans les modes de fonctionnement des entreprises?

Vous découvrirez cela dans une deuxième partie qui paraîtra prochainement.

A propos de Mohamed ASHTEWY

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.