Max-AI : un robot intelligent pour améliorer le tri des déchets

 

Le robot Max-AI est une nouvelle étape de modernisation des centres de tri. Ce robot, fabriqué par une société américaine, est doté d’une intelligence artificielle qui permet d’automatiser le tri des déchets ménagers afin d’améliorer le recyclage en France. C’est une première en Europe dans le domaine des ordures ménagères.

Max-AI est le nouvel employé de la base Véolia à Amiens, un robot intelligent capable de reconnaître certains types de déchets indésirables sur le tapis roulant de la chaîne de tri, puis, avec son bras articulé, de les écarter.

Un centre de tri

La base d’Amiens réceptionne 22 000 tonnes de déchets par an (tous flux d’ordures ménagères confondus, à l’exception du verre). Ce nouveau robot à été mis en place pour accroître les volumes de déchets triés et, surtout, la qualité du tri. Le robot traite différents flux :  un flux de petits papiers et de petits cartons, éliminer les canettes, bouteilles, plastiques, au moyen d’un trommel et d’un overband.

Un apprentissage visuel

Max-AI c’est une base de données d’une centaine de milliers d’images en couleur adaptées aux spécificités françaises, entre les consignes de tri et les emballages en vigueur en France.

Le robot Max-AI peut effectuer 3 600 gestes de tri de déchet par heure, contre environ 2 200 pour un opérateur tri humain.

Pour l’heure, le robot intelligent apprend et a encore des ratés : c’est environ 10% d’erreurs. En bout de chaîne, un opérateur reste présent et passe donc derrière lui pour une ultime sélection.

Modernisation « essentielle »

La France, d’ici 2025, s’est fixée comme objectif de réduire de moitié le volume de déchets mis en décharge. Pour atteindre cet objectif, cela implique de mieux trier pour améliorer le recyclage, et surtout de recycler 100% des plastiques à cet horizon, contre autour de 26% aujourd’hui.

De plus, dès 2022, de nouvelles consignes pour un meilleur tri vont être mises en place. En effet, toutes les Françaises et tous les Français devront mettre dans leur poubelle dédiée aux déchets à recycler tous les emballages, y compris les pots de yaourt, les barquettes alimentaires, qui vont actuellement dans la poubelle autres déchets.

 

A propos de Cindy ACCOLAS

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.